mdas

 

Étudiant en Comptabilité à l’Université arabe des sciences de Tunis, le jeune rappeur auteur du célèbre gimmick « Dadado dans les kobolos » a obtenu mercredi la note de 18/20 au terme de la soutenance de son travail sur La Poste tunisienne. Il termine l’année comme major de sa promotion.

Le rappeur Don’zer, en juin 2022, à Tunis. © D.R. /photo personnelle

 

La réussite, Don’zer ne la connaît pas uniquement en musique. Le jeune rappeur gabonais, qui manie aisément le Tolibangando (argot du Gabon), excelle également dans les études. Et il vient à nouveau de le prouver en terminant l’année académique comme major de sa promotion en Tunisie où il étudie depuis quelques années à l’Université arabe des sciences de Tunis.

Mercredi 23 juin, l’auteur et interprète de « Goudronnier » (2017), avec le célèbre gimmick (phrase dans la chanson destinée à faire sensation, à marquer les esprits) « Dadado dans les kobolos« , a en effet obtenu 18/20 au terme de la soutenance de sa Licence sur le thème : « Digitalisation. Satisfaction et perception client : cas de la poste tunisienne« .

Joint par Gabonreview, le jeune rappeur, pas peu fier de son résultat, promet de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Il prévoit de s’inscrire l’année prochaine en Master 1, cette fois en Administration des affaires. Il aspire à devenir un businessman… s’il ne l’est déjà en réalité avec sa musique.

Révélé au public il y a seulement 5 ans, Don’zer est l’auteur de titres à succès tels que « Go C Go » (2018), « Wata » (2019) ou encore « Faux since« , « YG » (2021) et « Ancien » (2022). Il annonce pour bientôt la sortie de son prochain single « Implication« .

 

 
GR
 

3 Commentaires

  1. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Encouregement.

  2. Loozap dit :

    Aussi talentueux qu’intelligent. Bravo champion

  3. medzomekoure dit :

    Un fils de ce pays brillant, c’est très bien mon garçon…

Poster un commentaire