HABANA

L’Ordre national des experts-comptables (ONEC) a procédé le 13 octobre au lancement de la première édition de son concours du meilleur mémoire des écoles de commerce, destiné à offrir un accompagnement à l’employabilité aux étudiants en Master 2 des filières comptabilité / audit / gestion / finance / droit.

Les membres du bureau de l’Ordre national des experts-comptables du Gabon lançant le concours du meilleur mémoire des écoles de commerce. © Gabonreview

 

L’Ordre national des experts-comptables organise du 13 octobre 2021 au 26 janvier 2021, la première édition du concours du meilleur mémoire des écoles de commerce partenaires, baptisé «Booste ton avenir». Il vise à récompenser la qualité du travail soutenu et à susciter l’émulation auprès de la jeunesse gabonaise, pour le métier d’expert-comptable.

Ouvert aux étudiants de niveau Master 2 en comptabilité / audit / gestion / finance / droit, qui auront soutenu leurs mémoires entre le 31 décembre 2019 et le 10 décembre 2021 et obtenu une note égale ou supérieure à 14/20, ce challenge a pour objet de favoriser l’émergence de meilleures pratiques managériales et opérationnelles, dans les domaines de la comptabilité, de l’audit, de la gouvernance, du marketing, de la finance et de l’audit dans les grandes entreprises et les PME/PMI gabonaises ; d’identifier, promouvoir et récompenser les étudiants à potentiel élevé ; faire connaitre auprès des membres de l’Onec, des pouvoirs publics et du grand public les établissements d’enseignement supérieur les plus attractifs dans ces domaines.

Il s’agit également de favoriser la coopération et les échanges entre les grandes écoles de la filière éco-gestion et l’Onec afin de favoriser l’adaptabilité aux besoins des formations, des programmes, favoriser l’emploi et l’insertion des jeunes diplômés dans les grandes entreprises et PME/PMI installées au Gabon.

Pour y participer, les candidats sont invités à remplir le formulaire sur le site www.onecgabon.org ou de déposer leurs candidatures au sein de leurs établissements d’origine avant le 10 décembre 2021, date limite du dépôt des dossiers.

Les différentes étapes avant le sacre des meilleures

Selon le comité d’éducation et de formation de l’Onec, les mémoires feront l’objet d’une présélection dans leurs établissements respectifs. Les deux meilleurs mémoires de chaque école/établissement partenaire seront envoyés au plus tard le 17 décembre 2021 en fichier numérique à l’adresse, contact@onecgabon.org et en support physique en trois exemplaires au siège de l’Onec sis au 2e étage immeuble Horizon boulevard Triomphal, en face de Mbolo.

«Il ne s’agira nullement d’une double soutenance, mais plutôt d’une évaluation du travail des candidats sur la base d’une grille comprenant quatre indicateurs : l’actualité du sujet traité ; la clarté de la problématique ; l’intérêt du sujet pour les entreprises et les professionnels de la comptabilité et de l’audit et la qualité rédactionnelle », a indiqué le secrétaire général de l’Onec, Adetona Yacoub.

Après l’étape de présélection au sein des école/établissement partenaire de l’Onec, les membres du jury attribueront une note sur 20 à chaque mémoire. La moyenne des notes de l’ensemble du jury constituera la note définitive attribuée à chaque mémoire, et les trois meilleurs travaux seront primés et recevront une recommandation du CV pour un stage ou un emploi aux cabinets membres de l’Onec.

Les trois meilleurs mémoires seront récompensés comme suit : le premier recevra un chèque de 500 000 francs CFA, un ordinateur et une bourse d’études de deux unités d’enseignement (2UE) à l’ADEC/INTEC ; le second recevra un ordinateur, une bourse d’études (2 UE) à l’ADEC/INTEC et le troisième une bourse d’études (2 UE) à l’ADEC/INTEC.

«Bien que jeune, il n’en est qu’à sa quatrième année d’existence, l’Onec, grâce à ses différentes activités tournées vers la promotion de l’excellence dans les métiers de l’audit, de l’expertise comptable et du conseil, et dans celle de la bonne gouvernance, joue déjà pleinement son rôle d’acteur incontournable de l’économie de notre pays», a déclaré le vice-président, Anaclet Ngoua.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire