mdas

 

Selon le dernier rapport de situation du Copil, la semaine dernière, sur les 9 763 voyageurs enregistrés aux différentes portes d’entrée du Gabon, 92 ont été interpelés parce qu’en possession de faux tests PCR et de faux carnets ou d’attestation de vaccination.

Des voyageurs au poste de Contrôle santé de l’aéroport de Libreville. © ADL

 

Il ne se passe plus une semaine sans que la Brigade mixte du Copil ne mette la main sur de faux documents présentés par des voyageurs dans les gares ferroviaires, les ports et même à l’aéroport. La preuve a encore été faite la semaine dernière dans le cadre de la surveillance effectuée du mardi 4 au 10 janvier aux différentes portes d’entrée.

Sur les 9 763 voyageurs enregistrés, dont 7 166 par la porte d’entrée principale (voie aérienne), 92 ont présenté de faux tests PCR et de faux carnets ou d’attestations de vaccination. 5 d’entre eux se sont d’ailleurs révélés positifs au Covid-19 après dépistage.

Dans le détail, le dernier rapport de situation du Copil précise que dans la période ce sont au total 85 faux tests PCR qui ont été saisis, soit 34 par les agents travaillant en collaboration avec Setrag dans les gares ferroviaires, 34 au port Môle (Libreville) et 17 à l’aéroport. 1 faux carnet de vaccination au Covid-19 a été également été saisi par la Brigade mixte ainsi que 6 fausses attestations de vaccination. La traque au faux se poursuit, assure-t-on au Copil.

 

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Lafleur dit :

    C’est le fruit du travail des parlementaires qui ont abandonné une partie des gabonais.
    Loin de moi l’idée d’encourager la fraude; mais les évidences sont là.

  2. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Un non évènement. Amen.

Poster un commentaire