" " Fegafoot : Efong Nzolo se tourne vers la Fifa et le TAS | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

Jérôme Efong Nzolo a annoncé, le 10 mai, sa décision de saisir la Fédération internationale de football association (Fifa) et le Tribunal arbitral du sport (TAS), aux fins de l’annulation de l’élection ayant abouti à la victoire de Pierre Alain Mounguengui comme président de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot). Jérôme Efong Nzolo a décidé de saisir ces deux instances internationales car son dossier a été rejeté par la Commission des recours de la Fegafoot.

Jérôme Efong Nzolo ne lâche pas le dossier de la Fegafoot. © Gabonreview

 

Après le rejet de son recours par la Commission des recours de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), aux fins de l’annulation de l’élection s’étant soldée par la victoire de Pierre Alain Mounguengui, Jérôme Efong Nzolo a décidé de se tourner vers d’autres instances. Le candidat malheureux du scrutin du 16 avril à Lambaréné, a annoncé, le 10 mai, sa décision de porter son dossier au niveau de la Fédération internationale de football association (Fifa) et du Tribunal arbitral du sport (TAS).

«Nous déplorons la légèreté avec laquelle notre dossier semble avoir été traité. En effet, nous nous attendions à ce que ladite décision se prononce explicitement sur les différents points énumérés dans notre recours pour en démontrer le caractère mal fondé. Cela aurait édifié l’opinion nationale et internationale d’une part, et levé tout équivoque d’autre part», a regretté Jérôme Efong Nzolo.

Impartialité des membres de la Commission électorale

Pierre-Alain Mounguengui a été réélu pour un nouveau mandat de 4 ans à la tête de la Fédération gabonaise de football, le 16 avril à Lambaréné. Sur 33 votants, il a récolté 54,54% des suffrages, contre 36,36% pour son principal adversaire Jérôme Efong Nzolo. Ce dernier, dans son recours, a invoqué la «modification du Code électoral», et «l’irrecevabilité de la candidature de Pierre-Alain Mounguengui pour incompatibilité de fonctions», et l’«impartialité douteuse des membres de la Commission électorale».

Ce recours a été rejeté par la Commission des recours de la Fegafoot car «reposant sur des moyens et des prétentions mal fondés». Une décision actant de facto la victoire de Pierre-Alain Mounguengui à l’élection du 16 avril dernier. Ecœuré, Jérôme Efong Nzolo a donc décidé de s’en remettre à la Fifa et au TAS. Ces instances lui donneront-elle raison ou emprunteront-elles la même voie que la Commission des recours de la Fegafoot ? Affaire à suivre.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire