mdas

 

Pour la 5e édition prévue le 31 décembre prochain aux Jardins botaniques, à Libreville, le festival Les Étoiles du Gabon entend mettre un accent particulier sur le social notamment avec une levée de fonds visant à soutenir les malades de cancers et à assister les prisonniers de Port-Gentil.

Moment de la 4e édition. © FLEG/Serge Rahim

 

À côté des réjouissances annoncées dans le cadre du passage à la nouvelle année, le 31 décembre prochain, les organisateurs du festival Les Etoiles du Gabon souhaitent se souvenir des personnes malades à Libreville et à l’intérieur du pays. Aussi, annoncent-ils que la 5e édition prévue sous la tente des Jardins botaniques, dans le 1er arrondissement de la capitale, aura une forte connotation sociale. Une levée de fonds est prévue dans le but de soutenir les malades de divers cancers. En effet, avec les fonds récoltés cette année, les organisateurs souhaitent «apporter un soutien moral et financier à toutes les personnes qui luttent contre le cancer».

Mais pour cette 5e édition, Les Étoiles du Gabon entendent également mettre un peu de lumière dans les yeux des prisonniers de la maison d’arrêt de Port-Gentil. Un don en kits alimentaires est en effet prévu à la suite du festival dont un des objectifs principaux est de «valoriser la culture et l’entrepreneuriat gabonais».

Côté fête, cette année, le festival accueille Suspect 95 qui, pour des raisons personnelles n’avait pas pu honorer l’invitation de la précédente édition. Le rappeur ivoirien partagera la scène avec son compatriote KS Bloom, le Malien Sidiki Diabaté et la Camerounaise Kameni. Plusieurs artistes gabonais à l’instar d’Alexis Abessolo, Franck Ba’ponga et Nicole Amogho sont également annoncés. Un défilé de mode de la styliste Amy Fall est prévu pour l’occasion, ainsi que la remise de plusieurs trophées. Le tout dans le respect des mesures barrières liées à la lutte contre le Covid-19.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire