TATIE

 

Après avoir organisé Les Powêtudes, festival de poésie en ligne, le collectif d’écrivains gabonais Losyndicat initie la Journée nationale des poésies de l’indépendance (JNPI). Cette journée qui aura lieu le 17 août se tiendra dans le cadre d’un événement que le collectif nomme la Quinzaine Powêtique.

LoSyndicat célèbre les indépendances africaines à travers une quinzaine poétique. © D.R.

 

«Et si l’on remplaçait le défilé militaire par le déploiement des vers?», s’est interrogé LoSyndicat, un Collectif d’écrivains gabonais ayant récemment organisé «Les Powêtudes», un festival de poésie en ligne. Pour la commémoration de la fête de l’indépendance qui sera organisée cette année avec beaucoup de restrictions, le collectif a entrepris d’initier la Journée nationale des poésies de l’indépendance (JNPI). L’idée, formuler un «questionnement sur le ou les sens à donner à ce qui participe de l’expression de notre Indépendance». Pour LoSyndicat, la célébration de l’indépendance des pays africains doit aussi être l’occasion de rappeler qu’aux premières heures des luttes pour la souveraineté des pays africains, il y avait des poètes qui ont accompagné et galvanisé les processus de libération nationale.

Comme ils «ils ont joué leur rôle et leur partition dans cette odyssée politique, intellectuelle et humaine, il est plus que nécessaire de leur rendre, à eux et surtout à leur art, une place de choix durant cette journée commémorative». Le collectif indique que s’il est question de la journée du 17 août pour le cas du Gabon, différents évènements se dérouleront au cours de ce qu’il nomme la « Quinzaine Powêtique ».

Débutée le 2 et jusqu’au 17 août, cette quinzaine concerne diverses activités à la fois en ligne et au Gabon, avec à la clé des émissions live, conférence-débat, « Ngozé Powêtique » autour du feu. Le 7 août informe LoSyndicat, le Dr Bellarmin Moutsinga animera une conférence en ligne sur le thème : « Introduction à la poésie de Pierre Edgar Moundjegou Magangue ». Au cours d’une autre émission en ligne, les amateurs de poésie auront également la possibilité découvrir ou redécouvrir le poète Ndouna Depenaud, évoqué par ses proches et dont les textes seront lus par des auteurs contemporains.

«Tous ces évènements sur les réseaux sociaux seront diffusés sur la page Facebook portant le nom du Collectif et avec la mot-dièse (hashtag) #JNPI2020», précise le collectif qui invite les poètes amateurs ou confirmés sans distinction d’âge, à participer à cet événement de deux façons : à travers un concours ou hors concours. Supervisé par un jury international, promet LoSyndicat, le concours octroiera des sommes assez incitatives pour tout auteur désireux de relever ce défi poétique. «Fidèle à sa démarche inclusive, le collectif LoSyndicat invite tous les amoureux de littérature à s’emparer de cet évènement qui souhaite renouer créativité et amour de la patrie gabonais», signale le collectif.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire