GR

 

Saint-Etienne (D1 française) pourrait vendre Denis Bouanga, un an seulement après l’arrivée du Gabonais. En quête de liquidités, les Verts empocheraient près de 10 milliards de francs CFA en cas de revente de l’attaquant.

Saint-Etienne pourrait vendre Denis Bouanga cet été. © africatopsports.com

 

Financièrement en danger à cause de la crise du coronavirus, Saint-Etienne (D1 française) a besoin de liquidités. Les Verts pourraient ainsi vendre leurs meilleurs éléments, dont Denis Bouanga, en cas d’offres intéressantes. Saint-Etienne pourrait notamment empocher près de 10 milliards de francs CFA en cas de revente du Gabonais, recruté en 2019 à Nîmes (D1 française) contre un chèque de 2,9 milliards de francs CFA.

Auteur de belles performances avec les Verts depuis le début de saison, Denis Bouanga à la cote sur le marché des transferts. Qualifiés pour les compétions européennes, Lille (D1 française) et Rennes (D1 française) ont manifesté leur intérêt pour l’attaquant de 25 ans. Ces dernières semaines, le nom du Gabonais a également circulé en Angleterre.

Denis Bouanga s’est engagé avec Saint-Etienne jusqu’en 2023. L’international gabonais est rapidement devenu indispensable dans son nouveau club. En 26 matchs de championnat, notamment, il a inscrit dix buts et délivré trois passes décisives.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Lavue dit :

    Pour Denis, on ne peut lui souhaiter que le meilleur. Un Gabonais valeureux qui fait honore au pays. Les jeunes doivent s’inspirer des ce genre d’exemples au lieu de perdre leur temps à suivre ou à écouter les hommes politiques bidons qui continuent de détruire les valeurs qui fondent une société dynamique et prospère.

  2. Jonty Martial bobemong dit :

    Il le mérite merci à toi petit frère tu fais rêver des milliers de jeunes enfants en particulier les gabonais

  3. Otounga dit :

    Mon petit reste naturelle discipliné persévère. Nous te soutenons courage ferme les oreilles et pousse travaille c’est ça qui paye

Poster un commentaire