HABANA

 

Le budget de la Ligue nationale de football professionnel (Linafp) devrait être de 622 millions de francs CFA pour la prochaine saison. Ce qui ne représente que 12,44% des 5 milliards de francs CFA dont a réellement besoin la Ligue pour remplir convenablement ses missions.

Pour la saison prochaine, Brice Mbika Djambou devrait faire avec une enveloppe de 622 millions de francs CFA, en baisse de 31,4% par rapport au précédent exercice. © Sonapresse

 

Chargée d’organiser le championnat national de football, la Ligue nationale de football professionnel (Linafp) devrait voir son budget réduit à la baisse. Pour le prochain exercice, l’instance dirigée par Brice Mbika Djambou bénéficierait d’un budget en baisse de 31,4% à 622 millions de francs CFA, contre 907,2 millions de francs précédemment. Soit une baisse de 285,2 millions de FCFA. Cette coupe budgétaire est l’une des recommandations des assises du championnat national de football, tenues du 10 au 22 mai dernier à Akanda.

Présent au sein de la commission ayant proposé ce budget, le président de la Linafp a confié que son instance allait s’adapter. Car, «en temps normal, il nous faudrait au moins 5 milliards de francs CFA pour remplir convenablement toutes nos missions», a déclaré Brice Mbika Djambou, joint au téléphone. En d’autres termes, la Linafp devrait faire avec seulement 12,44% de 5 milliards de francs CFA pour organiser un championnat de qualité. Un énorme challenge pour Brice Mbika Djambou et son équipe.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. UDFR dit :

    c’est pas assez , donnez leur 1 milliard pour pousser dans un ballon….

Poster un commentaire