HABANA

La Confédération africaine de football (Caf) vient de révéler la raison exacte de l’amende de 5,4 millions de francs CFA infligée à Pierre-Emerick Aubameyang. Le joueur a été sanctionné non pas pour les propos tenus suite aux évènements malheureux de l’aéroport de Banjul, mais pour avoir fait un doigt d’honneur à l’instance africaine.

L’amende de 5,4 millions de FCFA infligée à Aubameyang s’explique par un doigt d’honneur fait à la Caf. © D.R.

 

Face aux critiques nées de l’amende de 5,4 millions de francs CFA infligée à Pierre-Emerick Aubameyang, la Confédération africaine de football (Caf) a tenu à s’expliquer. Alors que l’opinion pensait que le capitaine des Panthères du Gabon a été sanctionné pour les propos tenus suite aux évènements malheureux de l’aéroport de Banjul, l’instance faitière du football africain a récemment donné la vraie raison.

«Le joueur Pierre-Emerick Aubameyang a publiquement diffusé sur son compte Twitter une image, traduite par le jury comme un doigt d’honneur à la Caf. Afin de lever toute ambiguïté sur la cible de son message, l’auteur a pris le soin de taguer ou marquer la Caf (@Cafonline)», a écrit la caf dans un communiqué. «Le jury indépendant a jugé ce contenu offensant et dégradant, et de nature à porter atteinte à l’honneur et l’image de la Caf», a ajouté l’instance africaine.

Sur le tweet en question, le joueur d’Arsenal (D1 anglaise) avait en effet écrit : «Nous perdons comme des hommes, avec fierté. Merci aux Panthères», suivi de @Cafonline et l’émoticône représentant un doigt d’honneur. «Le Jury ne sanctionne donc pas les protestations légitimes de M. Aubameyang suite à l’incident malheureux mais cette sortie publique d’une grande figure mondial du football, dont il regrette le comportement», a conclu la Caf.

Pour rappel, ce n’est pas Pierre-Emerick Aubameyang mais la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) qui paiera les 5,4 millions de francs CFA. L’instance gabonaise a d’ores et déjà indiqué qu’elle fera appel de la sanction de la Caf.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. diogene dit :

    Les bouffons veulent un traitement de princes !

  2. Bassomba dit :

    Aubameyang a suffisamment d’argent pour payer lui même cette amende dont le montant n’est qu’une goutte dans son océan de richesse.

Poster un commentaire