HABANA

Pierre-Emerick Aubameyang est soupçonné d’avoir violé le protocole Covid-19 en Grande-Bretagne, selon une vidéo postée le 10 février sur les réseaux sociaux le montrant en train de se faire tatouer la main droite. Si la violation du protocole sanitaire est avérée, le joueur pourrait écoper d’une sanction financière de la Fédération anglaise.

Suspecté d’avoir violé le protocole Covid-19 en Grande-Bretagne, Pierre-Emerick Aubameyang pourrait écoper d’une sanction financière. © D.R

 

De lourds soupçons pèsent sur Pierre-Emerick Aubameyang. Le Gabonais d’Arsenal (D1 anglaise) aurait violé le protocole Covid-19 en Grande-Bretagne. Dans une récente vidéo postée sur Instagram, l’attaquant de 31 ans a été aperçu avec le tatoueur barcelonais Alejandro Nicholas Bernal, ne respectant ni le port du masque ni la distanciation. On y voit joueur se faire tatouer la main droite, alors que le gouvernement britannique a interdit l’ouverture des salons de tatouage.

Même si le tatoueur espagnol ferait partie de la «bulle» personnelle du joueur, la direction d’arsenal compte s’entretenir avec Pierre-Emerick Aubameyang afin de déterminer si cette vidéo postée le 10 février, le montre en infraction du protocole sanitaire ou non. «C’est une affaire privée et nous parlerons au joueur pour établir les faits», a confié un porte-parole du club anglais à ESPN.

L’analyse de la vidéo et la discussion de Pierre-Emerick Aubameyang avec la direction du club éclaireront davantage sur une éventuelle sanction. Si sa «culpabilité» est avérée, l’attaquant pourrait alors se voir infliger une sanction financière de la part de la Fédération anglaise.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. C’est ça la rigueur du foot pro. Amen.

Poster un commentaire