GR

 

Saint-Etienne (D1 française) aurait revu à la hausse le prix de Denis Bouanga. L’international gabonais vaut désormais 13,1 milliards de francs CFA. Surenchère ou manœuvre visant à conserver le Gabonais à tout prix ?

Saint-Etienne aurait fixé le prix de Denis Bouanga à plus de 13 milliards de francs CFA. © le10static.com

 

Les clubs désireux de recruter Denis Bouanga devront casser leur tirelire. Selon Foot sur 7, Saint-Etienne (D1 française) aurait fixé le prix de l’international gabonais à 13,1 milliards de francs CFA. Un sacré pactole pour un joueur acheté à 2,9 milliards de francs CFA il y a moins d’un an.

Lille (D1 française), Rennes (D1 française) et plus récemment le Betis Séville (D1 espagnole) ont manifesté leur intérêt pour l’attaquant des Verts. Ces formations partaient plus sur un montant compris entre 6,5 et 10 milliards de francs CFA maximum. A 13,1 milliards de francs CFA, c’est clairement une autre paire de manches.

Durement touché par la crise du Covid-19, Saint-Etienne a besoin de liquidités pour renflouer ses caisses. Et Denis Bouanga apparait comme une poule aux œufs d’or. En cas de vente du Gabonais à un prix proche de 13 milliards, ce serait assurément un gros coup. A moins que cette surenchère ne vise qu’un objectif : conserver le joueur de 25 ans à tout prix.

S’il n’est pas indifférent à l’approche du Betis Séville, notamment, l’attaquant ne serait pas non plus contre l’idée de poursuivre l’aventure avec les Saint-Etienne, pour une saison supplémentaire. D’autant que l’entraineur du club souhaite absolument conserver Denis Bouanga. En tout cas, l’avenir du joueur sous contrat jusqu’en 2023, se dessinera certainement dans les jours à venir.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. lavue dit :

    On ne souhaite que du Bien à Denis. Comme Pierre Aymerick vous faites la fierté du pays. Vive le Gabon
    Merci.

Poster un commentaire