TATIE

Denis Bouanga a récemment évoqué sa relation avec les réseaux sociaux. L’attaquant de Saint-Etienne (D1 française) a dit s’y connecter régulièrement pour savoir notamment ce qui se dit de ses performances sur le terrain.

Denis Bouanga est très alerte sur les réseaux sociaux pour savoir ce qui se dit sur ses performances sur le terrain. © D.R.

Friand de réseaux sociaux, Denis Bouanga ne manque pas une occasion de s’y connecter. D’autant que le joueur figure parmi les joueurs de Saint-Etienne (D1 française) les plus suivis avec près de 100 000 abonnés sur Facebook, Twitter et Instagram en octobre 2019.

«J’aime avoir la pression, j’ai toujours voulu jouer au foot pour ça. J’ai envie de jouer dans de grands clubs pour ça. Le fait d’être à Saint-Étienne et d’avoir un aussi gros public, tu sais d’avance que tu seras attendu. Moi, j’aime quand il y a des attentes autour du club, des attentes autour de moi. J’aime faire partie des joueurs qui doivent tirer l’équipe vers le haut. Et forcément, si je ne fais pas mon travail, les gens vont me tomber dessus. Je suis du genre à tout regarder. Je regarde les rumeurs, les tweets», a confié le joueur dans un récent entretien à Onze Mondial.

La proximité de Denis Bouanga avec les réseaux sociaux lui permet surtout de savoir ce qui se dit de ses performances sur le terrain. «Oui, je regarde tout, tout, tout. Quand tout va bien, je regarde et je vois : Denis a été bon, Denis est un super joueur. Et quand ça ne va pas, je regarde aussi. On dit souvent qu’il ne faut pas regarder quand ce n’est pas bon. Je réponds toujours : pourquoi je regarde quand c’est bon alors ? Moi, j’aime regarder et je lis : Qu’est-ce qu’il est mauvais Bouanga, Bouanga est trop nul», a affirmé l’attaquant.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire