HABANA

Bouenguidi Sport s’est incliné 3-1 face à Salitas (D1 Burkinabè), le 21 février à Ouagadougou, en match retour de l’ultime tour préliminaire de la coupe de la Confédération africaine de football (Caf). Une défaite synonyme d’élimination du club gabonais, malgré sa victoire au match aller.  

Éliminé par Salitas, Bouenguidi Sports ne disputera pas la phase de poules de la coupe de la Caf. © Facebook

 

Comme en Ligue des champions en janvier, Bouenguidi Sports s’est fait sortir du dernier tour préliminaire de la coupe de la Confédération africaine de football (Caf). Victorieux 1-0 de Salitas (D1 burkinabè) lors du match aller, le club gabonais s’est incliné 3-1 lors de la manche retour, le 21 février à Ouagadougou.

Les buts de la rencontre ont été inscrits par Omar Kaboré (10e), Sami Hien (45e) et Olivier Stephane Boissy (54e) pour Salitas. Les visiteurs ont réduit la marque par l’entremise de Junhior Bayanho Aubiang (12e), avant de finir la rencontre en infériorité numérique dans les ultimes instants de la partie. Vu la tournure du match, la partie gabonaise a mis son élimination sur le compte du trio arbitral dirigé par le Béninois Louis Djindo.

«Après avoir harcelé, sans succès, durant plusieurs jours les responsables gabonais pour qu’ils lui remettent la somme de 2 millions de francs CFA pour gaspiller le match en faveur du club de Koulamoutou, le trio arbitral viendra sur le terrain, semble-t-il, pour se venger», a révélé L’Union du 22 février. «En véritables mercenaires, ils vont d’entrée de jeu saper le moral des visiteurs par des décisions qui vont avoir des conséquences sur l’issue du match», a ajouté le quotidien.

L’aventure africaine de Bouenguidi Sports s’arrête sur cette note négative. Désormais, il va falloir préparer le championnat national, si tant est qu’il démarre cette saison.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire