mdas

La Fédération d’Afrique du Sud de football (Safa) a récemment saisi la Fédération internationale de football association (Fifa) pour contester l’arbitrage d’Éric Otogo Castane lors du match Ghana VS Afrique du Sud, le 13 novembre dernier, comptant pour la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2022. Une affaire dont se serait bien passé l’arbitre gabonais de 45 ans à quelques semaines de sa retraite.

Éric Otogo Castane pourrait prendre cher après sa prestation lors du match Ghana-Afrique du Sud, le 13 novembre 2021, comptant pour la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2022. © D.R.

 

C’est une affaire dont il se serait bien passé. A quelques semaines de sa retraite, en décembre prochain, Éric Otogo Castane est au cœur d’une polémique d’arbitrage durant la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2022 dans le Groupe G, entre le Ghana et l’Afrique du Sud. Selon L’Union du 20 novembre, l’arbitre gabonais de 45 ans a accordé «un pénalty au Ghana en première période pour une faute présumée du défenseur sud-africain Rushine de Reuck sur Daniel Amartey. Mais sur les différents ralentis, il semble que le joueur de Leicester qui a plongé, n’ait pas été touché par Rushine de Reuck».

Une décision ayant permis au Ghana de l’emporter (1-0) face à l’Afrique du Sud et s’ouvrir le chemin des barrages du Mondial au Qatar au détriment de son adversaire. En effet, le Ghana et l’Afrique du Sud possédaient à l’issue de la phase de Groupe, le même nombre de points (13) et la même différence de buts (+4). Les Black Stars se qualifient car ils ont inscrit sept buts lors de la campagne de qualification contre six pour les Sud-Africains.

Face à ce qu’elle qualifie d’erreur ‘’manifeste’’, la Fédération d’Afrique du Sud de football (Safa) a saisi la Fédération internationale de football association (Fifa) pour contester l’arbitrage lors de sa défaite, le 13 novembre dernier. Selon l’instance faitière du football sud-africain, le match a pu être arrangé, vu la qualité de l’arbitrage d’Éric Otogo Castane. Ce dernier pourrait être sévèrement sanctionné par la Fifa, a souligné le quotidien L’Union.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire