HABANA

L’Association sportive Mingassang (ASM) a organisé un «Team Building», le 20 décembre à Libreville, un projet visant au renforcement de l’équipe. Un impératif qui n’éloignera pas le club de 3e division de sa principale ambition : «l’insertion et la réinsertion des jeunes par le football».

Les dirigeants de l’ASM au terme du «Team Building», le 20 décembre 2020 à Libreville. © D.R.

 

Nouveau-né de la galaxie footballistique nationale, l’Association sportive Mingassang (ASM) nourrit de belles ambitions. Celles-ci ont été présentées le 20 novembre à Libreville, par le président du club créé en octobre 2019. «L’ASM ambitionne d’œuvrer dans l’insertion et la réinsertion des jeunes par le football, participant ainsi à une mission noble qui est celle du développement et du rayonnement du sport national par la formation d’une élite reconnue sur le plan international», a déclaré Désiré Meba Me Fama.

Le dirigeant s’exprimait à l’occasion d’un «Team Building» destiné à renforcer le club. Celui-ci découle de la mise en place d’une politique QSE (Qualité, Sport, Economie) et stratégies audacieuses pour atteindre certains objectifs prioritaires : jouer en division d’élite et remporter rapidement une coupe du Gabon afin de commencer très tôt l’apprentissage du contexte continental.

«C’est l’examen de cette politique QSE et la déclinaison des stratégies qui y sont attachées qui justifient la tenue de ce Team Building. En effet, au moment où le club enregistre l’arrivée de nouveaux collaborateurs de renom, dans le contexte de la mise en place d’un management par la qualité, avec de nouveaux enjeux, il est important, voire crucial que l’ensemble des acteurs de l’ASM s’approprient le projet pour une efficacité maximale», a expliqué Désiré Meba Me Fama.

A cette occasion, le président de l’ASM a également décliné le type de management, le modèle sportif et économique qu’il entend mettre en place. «Nous voulons d’un club qui fait rêver, d’un club qui ne dépend pas d’une seule personne mais qui est la propriété de ses adhérents (actionnaires), un club dont le modèle économique s’affranchit des pesanteurs institutionnelles actuelles, en un mot d’un club modèle», a-t-il indiqué.

Pour sa première année d’existence, l’ASM a obtenu des résultats encourageants. En effet, le club qui évolue encore en 3e division dans le championnat provincial du Woleu-Ntem, est sorti premier de sa poule devant Olympique de Minvoul, Nordano FC de Bitam et l’USB. Malheureusement, à l’instar de tous les clubs de football, la pandémie de Covid-19 est passée par là, signant l’arrêt des compétitions au Gabon, et stoppant net l’élan et la montée en puissance du club. Pour surmonter les contrecoups de la crise sanitaire, le club mise énormément sur sa politique QSE.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire