HABANA

 

L’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) a attiré l’attention des autorités compétentes le 12 mars, sur la situation de précarité dans laquelle se trouvent les footballeurs locaux, «sans activités, sans emplois et donc sans revenus».

L’ANFPG interpelle les autorités compétente sur la situation de précarité dans laquelle sont plongés les sur la situation de précarité les footballeurs locaux, «sans activités, sans emplois et donc sans revenus». © Facebook

 

12 mars 2020-12 mars 2021. Un an que le championnat national de football est à l’arrêt au Gabon en raison de la crise sanitaire, alors que les compétitions se déroulent dans d’autres pays africains. À cette occasion, l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) a tiré la sonnette d’alarme en attirant l’attention des autorités compétentes sur cette situation.

«Il est primordial que le gouvernement et les autorités compétentes en la matière portent un regard particulier sur la situation de détresse des footballeurs locaux qui sont sans activités, sans emplois et donc sans revenus», a posté l’ANFPG le 12 mars sur sa page Facebook. Un message dans lequel l’association a tagué la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), la Ligue nationale de football professionnel (Linafp) et le ministère des Sports.

Par ailleurs, cette sortie de la structure présidée par Remy Ebanega estime que l’aide octroyée par la Fédération internationale de football association (FIFA) aux clubs et joueurs, pour atténuer l’impact financier du Covid-19, ne produit pas les effets escomptés. En avril 2020, la FIFA avait annoncé le décaissement de 269 millions de francs CFA à chacune de 211 fédérations membres, dont la Fegafoot.

Dans le cadre de la première tranche estimée à 98 millions de francs CFA, 24 clubs de la saison sportive 2019-2020 ont reçu chacun 2,75 millions de francs. Les joueurs, quant à eux, estimés à 720, ont perçu un montant forfaitaire de 150 000 francs CFA chacun. Le cri d’alarme de l’ANFPG intervient quelques jours après que la Fegafoot a annoncé la disponibilité de la deuxième tranche de l’aide Covid-19 de la FIFA.

 
GR
 

1 Commentaire

Poster un commentaire