mdas

 

Les Panthères du Gabon valent actuellement 41,5 milliards de francs CFA, selon un classement des équipes nationales les plus chères d’Afrique, publié le 3 décembre par foot-africa.com. Une valeur marchande permettant à la sélection gabonaise d’être 8e de ce Top 10.

Avec une valeur marchande de 41,5 milliards de francs CFA, les Panthères du Gabon sont la 8e équipe la plus chère d’Afrique. © Facebook

 

Écarté des éliminatoires au Mondial 2022, le Gabon n’en demeure pas moins une équipe à la valeur considérable. La formation entrainée par Patrice Neveu figure dans le Top 10 des équipes nationales les plus chères d’Afrique. Avec une valeur de 41,5 milliards de francs CFA, les Panthères du Gabon sont 8e de ce classement publié le 3 décembre par foot-africa.com. Une position due en grande partie à Pierre-Emerick Aubameyang, qui à lui seul vaut actuellement 16,3 milliards de francs CFA.

Le Top 10 des équipes nationales les plus chères d’Afrique est dominé par le Sénégal, dont la valeur marchande est estimée à près de 229 milliards de francs CFA. Le finaliste malheureux de la dernière édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) devance la Côte d’Ivoire et le Nigéria, dont la valeur est respectivement de 189,8 milliards de francs et 182,06 milliards de francs CFA.

Top 10 des équipes nationales les plus chères en Afrique (en euros) :

1- Sénégal 348,80 millions d’euros

2- Côte d’Ivoire 289,43 millions d’euros

3- Nigéria 277,55 millions d’euros

4- Ghana 126,30 millions d’euros

5- Mali 114,05 millions d’euros

6- Le Cameroun 111,55 millions d’euros

7- Guinée 76,03 millions d’euros

8- Gabon 63,35 millions d’euros

9- République démocratique du Congo 51,03 millions d’euros

10- Zambie 50,55 millions d’euros.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Likassa dit :

    Chers pythons… Faut jouer! Pas que les selfies du matin au soir.

  2. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Comparaison n’est pas raison. Lorsque vous observez certaines équipes placées avant le GABON les investissements se traduisent en trophés. Quid des panthères du GABON. Amen.

  3. N. L. Duriel dit :

    Bon à avoir comme info, l’article aurait notamment pu s’entendre sur les différents critères de base (salaires, primes…) pris en compte par @foot-africa.com pour l’élaboration de son classement entre autres choses.

Poster un commentaire