TATIE

Le Gabon s’est incliné 2-1 face à la Gambie, le 16 novembre à Banjul, dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2022. Avec cette défaite, les Panthères devront batailler jusqu’à l’ultime journée pour se qualifier pour le Cameroun.

Le Gabon s’est incliné 2-1 face à la Gambie, le 16 novembre 2020 à Banjul. © Facebook

 

Mauvaise performance du Gabon. Dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2022, les Panthères se sont inclinées 2-1 face aux Scorpions, le 16 novembre à Banjul. Tout avait pourtant bien commencé pour les hommes de Patrice Neveu, qui ont réalisé une première mi-temps de haute volée avant d’être cueilli à froid au début de la seconde.

Sur une erreur d’Anthony Mfa Mezui, la Gambie va inscrire le premier but du match à la 49e minute par l’intermédiaire de Modou Barrow. Malgré leurs efforts et nombreuses tentatives, les Gabonais ne parviendront pas à revenir au score. Bien au contraire, ils vont concéder un second but sur un contre meurtrier conclu par le même Modou Barrow (79e). Les Panthères vont parvenir à réduire le score 10 minutes plus tard, sur une tête rageuse de Bruno Ecuele Manga.

Mais la révolte est intervenue bien trop tardivement. 2-1 score final. Belle opération des Scorpions qui, avec leur victoire, reviennent à hauteur de leurs adversaires en tête du Groupe D avec 7 points. Les Panthères quant à elles, ont raté une occasion en or de décrocher leur qualification pour la Can 2022 dès cette 4e journée des éliminatoires. Il faudra donc batailler jusqu’à l’ultime journée pour espérer se rendre au Cameroun.

 
GR
 

5 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Le Gabon va très mal. Il n’y a plus de capitaine à bord du bateau Gabon. Ou s’il y en a, ce sont des inexpérimentés au même titre que celui MORT à Riyad. Dès nullards. A Ntare Nzame !!

    Pour que notre pays puisse vraiment s’en sortir, il faut mettre fin à l’hégémonie des usurpateurs Bongo-Valentin imposée par le Quai d’Orsay et le roitelet du Maroc. Et tout ira enfin bien dans notre pays.

    • Eternite dit :

      Monsieur Serge Makaya,

      Vous polluez tous les sujets de ce site d’infirmation avec vos diatribes sur les BONGO !!! On parle du sport et vous nous « emmerdez » avec votre tactique du Perroquet !!!
      Votre comportement n’aura que d’autres effets que de continuez à valoriser les Bongo et le système PDG !!! Vous faites l’apologie en continu d’Ali Bongo qui depuis l’au-delà continue à diriger le Gabon ( alors que vous êtes incapable de nous dire ou se trouve son pseudo cadavre ou le lieu de son inhumation )!!
      C’est pas en insistant de la sorte que vous allez conscientiser les gabonais sur la réalité d’un réel changement de régime !!

      Pour moi, vous êtes un Héraut du pouvoir mais sûrement pas un opposant

  2. guy papé dit :

    moi je pense que mr serge à un probleme mentale il faut d’abord voir la réalité des choses dans qu’elle condition nots joueure on été réçu à l’heur arrivé à l’aeroport de GAMBI toute une nuit à la belle étoile pour moi c’est pas normale il faut plus tot félicité nos penthere ils on bien jouer malgré la pétite défetes le foot n’a rien n’ivoire avec les clan bongo svp à réton

  3. Qué tiene que ver el deporte con la política?

  4. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Disons le tout simplement les gars ont bien joué en première mi-temps. vraiment c’était beau surtout après le calvaire de l’aéroport de Gambie. Mais comme il faille quand même dire quelque chose, disons le sous forme d’interrogation. Au moment ou ECUELE sans qu’il est acculé pourquoi n’a t-il pas mis le ballon en touche comme le préconise tout les coach (b-a-b-a). Surtout que la distance entre MFA MEZUI et MODOU BARROW était déjà réduite. Sans pour autant jeté le tord a qui que ce soit j’estime VRAIMENT que cette bêtise était évitable d’autant que c’était là le tournant du match. Amen.

Poster un commentaire