HABANA

 

Junior Bayanho Aubyang s’est expliqué, le 15 septembre, sur son choix de ne pas rester à Mangasport (D1 gabonaise). Alors que celui qu’on surnomme le ‘’Neymar’’ de Bitam avait un accord de principe avec les dirigeants, après 10 jours passés au sein du club, il a eu le sentiment de ne pas être à sa place : «J’avais l’impression de déranger au sein du groupe», a-t-il confié.

Junior Bayanho Aubyang, dit le ‘’Neymar’’ de Bitam, a rejoint Saint Lupopo FC car il ne se sentait pas à sa place à Mangasport. © D.R.

 

Annoncé à Mangasport (D1 gabonaise) où il a même démarré les entrainements, Junior Bayanho Aubyang a pris tout le monde à contre-pied en s’engageant finalement avec Saint Lupopo FC (D1 congolaise). Surnommé le ‘’Neymar’’ de Bitam, l’attaquant s’est expliqué sur son choix de rejoindre les Lumpas Mikishi.

«Ça a été un vrai honneur de passer trois semaines dans l’un des meilleurs clubs du pays. J’ai vécu dix jours formidables à Moanda où tout le monde a été chaleureux avec moi. J’aurai pu rester et honorer ma promesse de disputer la coupe de la Caf avec Manga. Mais j’en ai décidé autrement. Lupopo me proposait un challenge sportif et de vie bien plus intéressant que celui de Mangasport», a affirmé le joueur de 24 ans dans L’Union du 15 septembre.

Junior Bayanho Aubyang a révélé avoir eu l’impression de ne pas être à sa place. «Même si nous avions un accord de principe et que j’avais déjà débuté la préparation avec le club, j’espérais aussi mieux appréhender l’environnement avant de définitivement m’engager. Malheureusement, je n’ai pas senti que le club et le coach me mettaient au centre du projet. Aussi, j’avais l’impression de déranger au sein du groupe», a regretté ‘’Neymar’’.

Grâce à son agent, le joueur a trouvé un point de chute en RDC, où il s’est engagé pour trois saisons avec Saint Lupopo FC, le 29 août dernier. «Mes ambitions sont liées à celles du club. Lupopo veut reconquérir la RDC et se qualifier pour la Coupe d’Afrique. Je me dois d’être à la hauteur afin d’aider l’équipe à atteindre ses objectifs», a conclu l’ancien pensionnaire de Bouenguidi Sport (D1 gabonaise).

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire