TATIE

L’ancien président du Stade Mandji, Jean-Jacques Igambas Ikinda est décédé le 11 août dernier à Libreville. Le club perd un grand visionnaire.

L’ancien président du Stade Mandji, Jean-Jacques Igambas Ikinda décédé le 11 août dernier à Libreville. © Gabonreview

 

La nouvelle est tombée comme un couperet dans la capitale économique. Jean-Jacques Igambas Ikinda n’est plus.  Président du Stade Mandji durant trois années, il a été l’un des dirigeants qui aura porté haut les couleurs du club de la capitale économique.

Une triste nouvelle pour les membres du staff du club. «Quand il a pris la gestion du club lors du mandat d’Apérano, on a senti en lui cette volonté d’amener le club vers des compétitions africaines. Et ce, pour toutes les disciplines. C’était quelqu’un qui n’aimait pas perdre. Stade Mandji a toujours été bien classé lors de sa gestion. Merci pour le travail qu’il a abattu Un travail positif» a déclaré le coach principal du Stade Mandji, Alain Mandrault.

Sous sa direction, toutes les sections du Stade Mandji (football, handball et basketball) ont été performantes. «Lorsque je suis arrivé au Stade Mandji en Janvier 2017, en milieu de saison, l’équipe de football pointait à la huitième place ex-aequo. Notre ambition était d’aller plus loin» avait déclaré l’ancien président, lors de sa rencontre avec le maire Gabriel Tchango en juillet 2019.

Jean-Jacques Igambas Ikinda laisse l’Association Sportive Stade Mandji sur des bons rails. Espérons que ses successeurs lui emboîteront le pas afin de donner plus d’éclat à ce club qui a formé plusieurs internationaux gabonais.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire