HABANA

 

Gaetan Missi Mezu a révélé avoir été traité de «singe» par un adversaire lors du match championnat entre le SFK Etar (D1 bulgare) et le Slavia Sofia (D1 bulgare), le 24 avril. Plus regrettable, l’attaquant de 24 ans a écopé d’un carton jaune après s’en être plaint auprès de l’arbitre de la rencontre.

Gaetan Missi Mezui s’adressant au joueur adverse l’ayant traité de singe. © Facebook

 

Le racisme est toujours aussi présent dans le football et Gaetan Missi Mezu vient d’en être victime. Le joueur SFK Etar (D1 bulgare) a révélé avoir été traité de «singe» lors du match de championnat face au Slavia Sofia (D1 bulgare), le 24 avril. «Aujourd’hui quelque chose de grave s’est passé. Un événement qui n’a pas sa place dans un terrain de foot ou dans la vie tout simplement. Se faire insulter pour sa couleur de peau, sa religion ou tout autre raison est inadmissible», a écrit l’international gabonais sur sa page Facebook.

Plus regrettable, l’attaquant de 24 ans affirme avoir écopé d’un carton jaune pour s’être plaint de cette injure raciste auprès de l’arbitre de la rencontre. «Lorsque j’ai averti l’arbitre que le gardien adverse m’a insulté de singe, il ne m’a pas écouté et m’a même averti d’un carton jaune. J’ai essayé de discuter avec lui en lui signifiant que c’était grave mais il n’a rien voulu savoir (…) Je ne suis pas le premier, ni le dernier qui subira une telle situation, mais je suis fatigué, je ne peux plus supporter ce genre de choses», a déclaré Gaetan Missi Mezu.

Le racisme dans le football est monnaie courante en Bulgarie. En mars 2020, la Ligue de football bulgare avait infligé une amende de 12,4 millions de francs CFA au CSKA Sofia (D1 bulgare), pour les insultes racistes de ses supporters à l’occasion du match de championnat.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire