TATIE

 

L’Atlético Akanda est venu en aide à Vanessa Mazaly, orpheline de père et déscolarisée depuis six ans. Le club de Freddhy Koula a permis à la jeune fille de 23 ans, qui rêve de devenir footballeuse professionnelle, de suivre une formation dans les métiers de l’hôtellerie.

Vanessa Mazaly en compagnie de Freddhy Koula, l’un de ses «sauveurs». © Facebook

 

Rêvant de devenir footballeuse professionnelle depuis l’âge de 10 ans, Vanessa Mazaly a mis son rêve entre parenthèses en dépit de son talent. La jeune fille de 23 ans s’est lancée dans les métiers de l’hôtellerie, avec l’appui de l’Atlético Akanda qui souhaitait la recruter en 2018. Le club dirigé par Freddhy Koula a aidé la jeune, orpheline de père et déscolarisée depuis l’âge 16 ans, à franchir un nouveau cap dans sa vie.

«Ses différents encadreurs, et dirigeants de clubs dans lesquels elle a évolué ne l’aideront jamais à retrouver une scolarité normale, ni un emploi, alors qu’elle passe des journées à la maison (…) Quelques jours après notre premier entretien, en novembre 2019, après s’être mis d’accord avec elle et sa maman sur la nécessité de répartir à l’école avant d’intégrer l’équipe, Mazaly a repris le chemin des cours. Avec le concours de l’ANFPG et son service de formation reconversion qui nous aide dans le suivi et l’orientation des filles qui désirent repartir à l’école», a confié le président de l’Atlético Akanda.

Mazaly a donc choisi de se lancer dans les métiers de l’hôtellerie et rêve de devenir chef cuisinière. «Depuis quelques semaines, Mazaly a obtenu un stage dans un joli restaurant au centre-ville. Dans ce milieu de restauration rapide, on espère qu’elle en apprendra davantage que les cours théoriques reçus lors de sa première année à l’institut Kenco», s’est enthousiasmé Freddhy Koula, qui espère que la jeune fille réalisera son rêve. «Dans un an, elle aura fini sa formation de restauratrice, et entamera peut-être, enfin, celle de footballeuse professionnelle dont elle a toujours rêvé», a-t-il espéré.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire