TATIE

 

Le Centre des métiers du transport et de la logistique d’Akanda et le Complexe multisectoriel de N’Kok vont ouvrir leurs portes à la prochaine rentrée des classes, prévue le 1er trimestre 2021. Deux infrastructures dont l’objectif final est de faire baisser la courbe du chômage des jeunes.

Centre formation professionnelle Nkok Akanda. © bing.com

 

L’ouverture prochaine du Centre des métiers du transport et de la logistique d’Akanda et du Complexe multisectoriel de N’Kok est prévue pour le 1er trimestre 2021. C’est du moins ce qu’a annoncé le ministre de tutelle lors du conseil interministériel présidé par le Première ministre, le 15 septembre à Libreville.

Au cours de cette réunion, le ministre de la Formation professionnelle a reçu des orientations sur le fonctionnement et objectifs de ces deux centres de formation professionnelle.  «Les nouveaux centres de formation professionnelle d’Akanda et de Nkok se présenteront dorénavant sous la forme de campus professionnels. Ces centres vont intégrer à la fois les niveaux CFPP, un lycée professionnel (BAC professionnel) et l’Enseignement supérieur professionnel. Tout ceci, participera de la valorisation de la chaîne de la formation professionnelle. Les jeunes apprenants qui rentreront avec un CAP dans le segment du CFPP auront la possibilité de pouvoir rejoindre, par le biais de la validation des acquis, l’enseignement secondaire professionnel, voire l’enseignement professionnel supérieur, tout en ayant la possibilité d’avoir des capacités d’insertion immédiates dans l’enseignement», a expliqué Madeleine Berre.

A travers ces deux infrastructures, le Première ministre ambitionne de favoriser l’emploi des jeunes, prioritairement dans des secteurs porteurs. «Nous avons pu avoir ses orientations qui devraient amener le gouvernement à mettre en place des offres de formation professionnelle adaptées au besoin du marché afin de faire baisser la courbe du chômage des jeunes», a conclu le ministre de la formation professionnelle.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire