TATIE

Les organisateurs du «Forum national de la société civile et des forces vives du Gabon» ont rencontré Dieudonné Minlama, le 18 novembre à Libreville, pour solliciter son  «implication multiforme» à cette grand-messe. Un appel auquel a répondu favorablement le président de l’Observatoire national de la démocratie (OND).

Dieudonné Minlama (à droite) a assuré à Bruno Ngoussi, le 18 novembre 2020 à Libreville, qu’il prendra part au Forum national de la société civile. © Gabonreview

 

A moins d’une semaine de sa tenue, le «Forum national de la société civile et des forces vives du Gabon» complète sa liste de soutiens et intervenants. Pour cette manifestation prévue du 26 au 27 novembre à Libreville, les initiateurs ont sollicité l’implication, le 18 novembre à Libreville, de Dieudonné Minlama, président de l’Observatoire national de la démocratie (OND) et du parti Ensemble pour la République (EPR).

«Nous sommes chez vous pour solliciter votre implication multiforme à cette rencontre», a indiqué le président du Forum en s’adressant à Dieudonné Minlama. «Ce forum va regrouper toutes les forces vives de notre pays. Et votre participation ne sera pas de trop car vous êtes  un acteur important de la société civile. Vous avez notamment été aux premières loges du combat pour la démocratie depuis 2009», a affirmé le pasteur Bruno Ngoussi.

Selon les organisateurs du «Forum national de la société civile et des forces vives du Gabon», cette rencontre offrira aux Gabonais «une opportunité de se regarder et se parler. Nous pensons que c’est le seul gage d’un amour-propre pour un développement harmonieux d’un Gabon prospère». Un objectif auquel a adhéré Dieudonné Minlama qui a promis de s’impliquer pour la réussite de cet évènement.

«J’encourage la société civile et j’accepte de prendre part et soutenir ce forum. Je suis un Gabonais et adepte du dialogue. A chaque fois que les Gabonais s’assoient pour parler des problèmes du Gabon, c’est une occasion importante que je ne peux rater», a déclaré Dieudonné Minlama. Rendez-vous est donc pris pour les 26 et 27 novembre à Libreville.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire