HABANA

Trois Gabonais figurent dans le Top 100 des ‘’French African Young Leaders’’ pour l’année 2021, publié par la French African Foundation (FAF). Il s’agit de Samantha Biffot, Cynthia Ogouma Aworet et Boris Rendambo qui, aux côtés des autres lauréats du programme, vont notamment participer à des formations pour développer leur leadership.

Avec Cynthia Ogouma Aworet et Boris Rendambo, Samantha Biffot fait partie des trois Gabonais présents dans le Top 100 du programme ‘’French African Young Leaders’’ en 2021. © D.R.

 

Association dont la mission est d’identifier, rassembler et valoriser les talents les plus prometteurs sur la scène économique, politique, universitaire, sociale et culturelle franco-africaine, la French-African Foundation (FAF) vient de publier son top 100 des French African Young Leaders pour l’année 2021. Une liste dans laquelle figurent trois Gabonais.

Il s’agit de Samantha Biffot, réalisatrice franco-gabonaise sélectionnée dans la catégorie ‘’Business services’’ pour ses labels ‘’Princesse M Productions’’ et ‘’On est ensemble Productions’’. La deuxième lauréate est Cynthia Ogouma Aworet, secrétaire général à Junior Achievement, sélectionnée dans la catégorie éducation. Le trio est complété par Boris Rendambo, PDG et fondateur de Ozamba Sports, dans la catégorie sport.

«Je suis honorée d’avoir été sélectionnée pour participer à l’édition 2021 du programme French African Young Leaders. Je remercie la French-African Foundation et félicite tous les autres lauréats. J’ai hâte d’assister aux séminaires prévus, d’y rencontrer les intervenants et mes pairs d’horizons divers afin de partager des expériences et d’œuvrer ensemble pour une relation pérenne et gagnant-gagnant entre la France et l’Afrique», a commenté Cynthia Ogouma Aworet sur Le Nouveau Gabon.

Ces jeunes talents ont été sélectionnés parmi près de 3 000 candidats âgés de 28 à 40 ans, venus de la France et des pays du continent africain. Le programme ‘’French African Young Leaders’’ va offrir aux lauréat la possibilité de participer à deux séminaires, en France et au Sénégal, pour développer leur leadership, échanger avec des hauts dirigeants du secteur public et du secteur privé, et proposer, ensemble une réflexion sur des thématiques-clés.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire