mdas

 

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) procède depuis le 24 novembre à la réparation d’une importante fuite d’eau sur la conduite de distribution DN 500, fixée en apparent sous le Pont-Nomba, dans la commune d’Owendo.

La SEEG procède à la réparation de la conduite de distribution DN 500, fixée en apparent sous le Pont-Nomba. © Gabonreview

 

La SEEG a déployé le 24 novembre ses techniciens sous le Pont-Nomba pour la réparation de la conduite DN 500, à la suite d’une importante fuite d’eau causée par la détérioration d’un joint. Une situation qui entraîne une perte en eau potable estimée à près de 500 m3/j, privant environ 5 000 foyers de cette ressource dans la commune d’Owendo.

«Les travaux réalisés sur ce pont consistent à isoler la partie en défaut, l’enlever de là et la remplacer par une nouvelle au cours des dix prochaines heures. Mais avec la grâce de Dieu, nous sommes sûrs d’établir la continuité des services avant le délai annoncé», a expliqué le chef de division exploitation conduite eau Estuaire, Luc Tsioba.

Durant la période des travaux, des perturbations seront observées dans les secteurs Razel, CHU d’Owendo, Derrière la pédiatrie, SNI-Owendo, Barracuda et Ecole nationale de la gendarmerie d’Owendo. «Nous avons 10 mille familles qui sont impactées, parce que nous avons 10.000 m3 d’eau qui transitent par cette canalisation pour pouvoir alimenter les foyers qui sont dans la zone d’Owendo», a indiqué Luc Tsioba. Ce dernier a sollicité la bonne compréhension de la clientèle impactée par ces travaux.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire