GR

Après son Conseil d’administration, la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig) a tenu, le 26 juin dernier, son assemblée générale ordinaire. De ces réunions par visioconférence il ressort que l’institution bancaire a réalisé un bénéfice net de 10,9 milliards net après impôts.

Malgré une légère baisse de 458 millions de francs CFA, soit 3,8%, la Bicig a totalisé un bénéfice de 10,9 milliards de francs CFA en 2019. © Facebook

 

Les responsables de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig) se sont reprouvés, le 26 juin dernier, dans le cadre de leur Conseil d’administration et de leur Assemblée générale ordinaire. A l’issue de ces conclaves virtuels par vidéoconférences, les chiffres militent en faveur de la bonne santé de l’entreprise même si elle a enregistré une baisse de 3% de ses bénéficies par rapport à l’année 2019.

Ces résultats ont été réalisés dans un contexte marqué par le coronavirus. «On a dû réduire les équipes pour travailler par rotations et d’ailleurs, ça continue aujourd’hui», a déclaré le président du Conseil d’administration, Etienne Guy Mouvagha Tchioba. «On avait des équipes qui travaillaient sur un certain nombre de produits, mais on a dû les arrêter pour respecter les consignes gouvernementales», a-t-il expliqué pour matérialiser l’impact de la pandémie sur la structure bancaire.

Selon le quotidien L’union, la Bicig enregistre un bénéfice net d’impôt de 10,9 milliards de francs CFA. Par rapport à 2019, souligne le journal, l’entreprise a connu une baisse de 3,8%, soit 458 millions de francs CFA. Les prévisions budgétaires relatives à l’investissement ont, quant à elles, été arrêtés à 4,8 milliards de francs CFA.

La Bicig est le deuxième groupe bancaire au Gabon en termes de part de marché. En mars dernier, le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) a repris les actions du Groupe BNP-Paribas, actionnaire historique de la banque, à hauteur de 47,04 %. Le reste des parts est détenu à 6,61% par les intérêts privés et 26,35% par l’État gabonais.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire