GR

Supervisée par le ministère de l’Économie et des Finances, la Note de conjoncture sectorielle de la Direction générale de l’Économie et de la Politique fiscale (DGEPF) indique qu’au premier trimestre 2020, le transport ferroviaire a marqué de bons points. Le volume global des marchandises acheminées par rails a augmenté de 33,6%.

Le transport ferroviaire a enregistré au 1er trimestre 2020, deux millions de tonnes global de marchandises acheminées par rails. © Facebook

 

Selon la Note de conjoncture sectorielle publiée juin courant, malgré la survenue de la pandémie du coronavirus ayant plombé la plupart des activités, le secteur des transports ferroviaires s’est bien comporté. Il a même affiché des chiffres encourageant avec un volume global de marchandises acheminées par rails en augmentation de près de 2 millions de tonnes.

«Sur la période d’analyse, le transport ferroviaire a enregistré de bonnes performances», précise le rapport qui indique en effet que «le volume global des marchandises acheminées par rails a augmenté de 33,6%, soit près de 2 millions de tonnes».

La Note explique que «cette embellie est une nouvelle fois attribuable au transport du manganèse (+44%), mais également aux bois débités conteneurisés (78,6%) et aux produits pétroliers (6,8%)». Dans le même temps, le nombre de passagers transportés a connu une légère baisse (- 0,5%) à 59 303 personnes, en lien avec la mesure des autorités suspendant la circulation de trains voyageurs dans le contexte de pandémie de coronavirus.

Le chiffre d’affaires a ainsi augmenté de 22,7% à près de 20,4 milliards de francs CFA au premier trimestre 2020, comparé à la même période de 2019.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire