HABANA


Alors que l’établissement, 50 ans après son ouverture, fait face à de graves difficultés infrastructurelles l’ayant notamment empêchée d’accueillir les bacheliers de la session 2019-2020, le ministère de l’Enseignement supérieur annonce la livraison pour ce mois d’avril de 7 amphithéâtres flambants neufs à l’Université Omar Bongo (UOB) ainsi que le début des inscriptions pour les nouveaux bacheliers.

A la suite d’une énième grève, les amphithéâtres préfabriqués de l’UOB avaient été détruits par les étudiants. © D.R.

 

Ce 12 avril, l’Université Omar Bongo devrait changer de visage. C’est, en tout cas, la promesse faite ces dernières heures par le ministère de l’Enseignement supérieur dont un communiqué rendu public par son secrétaire général, Frédéric Mambenga, annonce pour lundi prochain la livraison de 7 nouveaux amphithéâtres. Il était temps.

50 ans après son ouverture, le premier établissement d’enseignement supérieur du Gabon est en proie à de graves difficultés infrastructurelles depuis au moins 10 ans.  Pourtant, les effectifs d’étudiants dans les différents départements n’ont pas cessé d’augmenter ces dernières décennies au point de causer des tensions entre l’administration rectorale et les différentes mutuelles s’étant succédé.

Fort de ces nouvelles infrastructures, le gouvernement assure désormais que «les conditions d’accueil des nouveaux bacheliers et la reprise des cours sont garanties». Ainsi, à l’UOB, les inscriptions s’effectueront dès le 12 avril 2021 prochains pour les diplômés intéressés par la Faculté de lettres, des sciences humaines et des sciences économiques.

 
GR
 

5 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Rien ne marchera tant que le clan Bongo-Valentin-Sassou, soutenu par le roitelet du Maroc et le Quai d’Orsay, sera aux commandes du Gabon. Il nous faut vraiment faire table rase de se TRISTE PASSÉ, et repartir sur d’e nouvelles bases.

    NB: évitons la mascarade électorale présidentielle qui se profile à l’horizon. A Ntare Nzame !!

  2. Ayou chardel dit :

    Moi étudiant à l’UOB, n’ais nullement vu un chantier de construction de sois disant 7 amphithéâtre.parlez plus de réhabilitation de quelques bâtiments.pour ma part ce problème d’effectif pléthorique sera toujours au rendez vous.l’avenir nous en dira plus

  3. James Blazzzzz dit :

    Il n’y jamais eu d’amphithéâtres construits ces 5 dernières années dans l’UOB. C’est de l’enfumage et du pur mensonge. A la limite il faut parler de réhabilitation ou de rénovation. Suis dans cette université depuis 2012, et devant moi aucun nouveau bâtiment n’a été édifié.
    Merci de recevoir cela. Les universités gabonaises croulent sous le poids des années, rien n’est fait pour redorer leurs blasons malheureusement, mais c’est compréhensif vu qu’ils comptent pas sur la recherche et le développement pour l’amélioration du pays.

  4. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Des étudiants qui disent ne rien voir comme probable construction de nouveaux amphi, le gouvernement qui annonce le contraire; nous au quartier ont crois qui ? voila à quoi ressemble Gabao un punchingball-ball qui ne dis pas son nom. Amen.

  5. Perci OBIANG dit :

    Soit, c’est le ministre qui a menti soit c’est gabonreview qui n’a pas bien compris les dires de M. le ministre. Il n’y a aucun nouveau bâtiment en construction dans toute l’Université. Il y a juste des travaux de réfection qui sont en train d’être faits sur des amphithéâtres qui existaient déjà, et sûrement de la livraison de ces travaux dont essayait de parler M. le ministre.

Poster un commentaire