TATIE

Prévue pour le mois d’octobre dernier, la 4e édition du Festival Gabon 9 provinces n’a plus eu lieu. Le ministre de la Culture qui explique ce retard par des difficultés rencontrées sur le terrain a réuni, le 18 novembre, les membres du Comité d’organisation de cette édition afin d’être édifié sur le niveau d’avancement des préparatifs. S’ils vont bon train, les nouvelles dates n’ont pas encore été arrêtées.

Michel Menga M’Essone à l’issue de la rencontre. © D.R.

 

Le 18 novembre, le ministre de la Culture et des arts a réuni les différents membres des commissions du Comité d’organisation de la 4e édition du festival Gabon 9 provinces afin de faire le point des préparatifs. L’idée, a expliqué Michel Menga M’Essone, était «de recevoir toutes les remarques, tout ce qu’ils ont pu recueillir comme éléments parce que ces éléments sont sous traitement à l’heure actuelle». «Je voulais moi en tant que responsable du département être au fait du niveau du travail qu’ils font de façon à  avoir une idée approximative de quand pourrions-nous espérer pouvoir servir au peuple gabonais le produit du travail que nous avons fait pendant tout le temps que nous avons pris pour préparer ce festival», a-t-il ajouté.

Prévue pour le mois d’octobre dernier, la 4e édition du Festival Gabon 9 provinces n’a plus eu lieu et Michel Menga M’Essone explique ce retard par des difficultés rencontrées sur le terrain et qui obligent de revoir l’organisation. Sous le thème « Je suis gabonais et j’appartiens aux 9 provinces de mon pays », la 4e édition se tiendra sous un format virtuel avec à la clé, des programmes à découvrir sur la page Facebook officielle du Gabon 9 Provinces ainsi que sur les chaînes du groupe Gabon télévisions. Les organisateurs promettent des programmes attrayants et éducatifs pour permettre à tout le monde de se réapproprier la culture gabonaise. Toutefois, les nouvelles dates ne sont pas encore connues.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire