TATIE

La relation bilatérale entre le Gabon et l’Arabie Saoudite ont constitué l’essentiel de l’audience accordée, le 28 octobre, par le président Ali Bongo Ondimba au ministre des Affaires étrangères du Royaume d’Arabie Saoudite, le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah Al Saoud.

Moment d’échange entre le président Ali Bongo et le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah, le 28 octobre 2020, à Libreville. © Communication présidentielle

 

L’axe Riyad-Libreville s’est davantage renforcé, le 28 octobre, avec la présence à Libreville, pour la première fois, du ministre des Affaires étrangères du Royaume d’Arabie Saoudite, le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah Al Saoud. Il été reçu par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, avec qui il a fait le tour d’horizon de la coopération entre les deux pays. Les deux hommes ont également abordé des questions d’ordre continental et international, notamment la préparation au Niger de la 47e session du Comité des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), dont le Gabon est membre.

S’ils se sont félicités de la convergence des vues entre le Gabon et l’Arabie Saoudite sur les sujets d’intérêt commun, l’accent a été mis sur le renforcement de «cette coopération entre les deux pays frères», «pour que nous puissions aller vers l’avant», a assuré le Prince. «Comme vous le savez, les relations entre le Gabon et l’Arabie Saoudite sont des relations très fortes, datant de plusieurs années», a déclaré l’émissaire de Ryad. Et «la volonté profonde» du président Ali Bongo est de «continuer de raffermir» cette coopération entre les deux pays.

Selon le ministre des Affaires étrangères, «le Roi est prêt pour soutenir le Gabon dans tous les domaines de coopération», à travers les accords de promotion et de protection des investissements en République gabonaise. «Ces Accords, nous allons les signer afin de protéger les investisseurs saoudiens qui viendront en République gabonaise. Et nous allons travailler afin que nous puissions, au niveau du Gabon, recevoir des investisseurs Saoudiens», a indiqué le chef de la diplomatie saoudienne.

 
GR
 

5 Commentaires

  1. SERGE MAKAYA dit :

    De toute façon, les pays ARABES c’est pire que le GABON dans les mensonges au niveau des Etats. Donc, sur cette photo (si encore elle est récente, ce dont je DOUTE FORT), il y a deux BONS COMÉDIENS…

    Les Saoudiens SAVENT BIEN que BOA est décédé chez eux. Continuez à nous ENFUMER. Ce n’est pas grave…

  2. bassomba dit :

    Ali Bongo est aux commandes, très bien monsieur le Président!

Poster un commentaire