HABANA

Gregor Binkert, directeur des opérations à la Banque Mondiale pour quatre pays de l’Afrique centrale dont le Gabon, est en visite à Libreville en perspective d’un nouveau partenariat stratégique avec Gabon pour la période 2012-2016.

Stratégie Gabon Banque Mondiale

Le directeur des opérations de la Banque Mondiale (BM) pour le Gabon, la République Centre Africaine, la Guinée équatoriale et le Cameroun, Gregor Binkert, qui a entamé, le 16  mars dernier, une visite de travail dans la capitale gabonaise, devrait échanger avec la presse gabonaise ce mercredi 21 mars. La rencontre vise à planter le décor du nouveau cadre de partenariat stratégique Gabon-Banque Mondiale 2012-2016.

Depuis son arrivée à Libreville, M. Binkert a rencontré les autorités gabonaises, les représentants du secteur privé, les partenaires techniques et financiers ainsi que la société civile et plusieurs autres partenaires locaux au développement. Des échanges qui ont permis de mesurer la portée de ces structures et leur apport dans la mise en place du partenariat Stratégique Gabon – Banque Mondiale 2012-2016 qui devrait être validé le 3 avril prochain par le Conseil d’Administration de la Banque, à Washington (USA). Une fois adopté, ce programme sera officiellement présenté afin de servir de base à toute l’activité de coopération entre le Gabon et la BM.

Début février 2012 à Libreville, la BM a signé avec le Gabon un accord d’assistance technique de deux millions de dollars américains destiné à améliorer les dépenses publiques, diversifier l’économie et appuyer le secteur minier gabonais

Cette institution financière internationale est l’un des plus anciens partenaires au développement du Gabon. Elle est présente dans le pays avant l’indépendance et a contribué à la croissance économique du Gabon, notamment avec le cofinancement en 1959 du projet minier de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), dont l’impact économique au Gabon est important et durable pour le pays.

Depuis 1963, date de signature de l’adhésion du Gabon à la cette organisation, l’assistance de la Banque mondiale représente une vingtaine de projets d’investissements qui ont soutenu le pays dans sa  croissance économique et  la réduction de la pauvreté.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire