HABANA

L’État gabonais représenté par les ministères en charge de l’Énergie, de l’Économie et du Budget et le Groupement FGIS (Fonds gabonais d’investissements stratégiques) / Wärtsilä a signé, le 22 septembre à Libreville, une Convention de cession sous forme de Partenariat public-privé (PPP) pour la construction d’une centrale thermique à gaz d’une capacité de 120 Mégawatts (MW) sur le site industriel d’Owendo.

Le ministre en charge de l’Énergie, Alain-Claude Bilie-By-Nze, et les responsables du Consortium Gabon Power Compagny / Wärtsilä, le 22 septembre 2021, à Libreville. © Gabonreview

 

Après la signature en octobre 2018 du protocole d’accord entre le Gabon et le Consortium Gabon Power Compagny / Wärtsilä, pour la conception, le financement et l’exploitation de la centrale thermique à gaz d’Owendo, les représentants des deux parties ont signé, ce 22 septembre, la Convention de cession sous forme de Partenariat public-privé (PPP). Elle donne l’opportunité à ce groupement de construire cette infrastructure qui produira 120 Mégawatts, en plus de l’optimisation de la ressource gazière avec une capacité additionnelle de 20 MW.

© Gabonreview

Présidant cette cérémonie, le ministre d’État en charge de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Alain-Claude Bilie-By-Nze, a rappelé que «cette cérémonie constitue une étape majeure de la mise en œuvre du Plan d’accélération de la Transformation (PAT) qui ambitionne d’augmenter les capacités de production électrique de 250 mégawatts (MW) supplémentaires à l’horizon 2023». Elle participe également à la mise en œuvre du Plan sectoriel électricité, composante du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) «en vue de parvenir à une offre d’énergie abondante et accessible au plus grand nombre de nos compatriotes vivant en zones urbaines, périurbaines et rurales à l’horizon 2025».

Ce projet concerne la construction d’une centrale thermique à gaz d’une capacité de 120 MW sur le site industriel d’Owendo. Il va permettre de répondre au «déficit structurel de l’offre d’énergie sur le réseau interconnecté de Libreville, tout en optimisant la ressource gazière avec une capacité additionnelle de 20 MW», a indiqué le chef du département de l’Énergie. Ce dernier assure que ce projet va «contribuer à développer des infrastructures énergétiques nécessaires en vue de garantir la continuité et la qualité du service public de l’électricité au profit de nos compatriotes», et de soutenir les trois piliers du PAT, à savoir les secteurs minier, économie et agricole.

Alain-Claude Bilie-By-Nze révèle que «les premières estimations en attendant la finalisation des études complémentaires et le closing laissent entrevoir un coût total du projet de 77 milliards de francs CFA pour une durée des travaux de 18 mois. Le tarif, à la suite des négociations engagées, est de 46 francs CFA».

Le projet est créateur de plus de 250 emplois directs et indirects dans la phase de construction et de près de 100 emplois dans la phase d’exploitation. De même, il permet de redynamiser le tissu économique national à travers la mise en œuvre de la sous-traitance qui donne l’opportunité aux PME et PMI locales de se mettre en valeur.

Les documents ont été respectivement signés par Nicole Janine Roboty Mbou et Sosthène Ossoungou Dibangoy, ministres en chatge de l’Économie et du Budget, en présence du ministre de la Promotion des investissements, Camen Ndaot, et des responsables du FGIS et Wärtsilä, Akim Daouda et Nicolas Mathon.

 
GR
 

4 Commentaires

  1. UDFR dit :

    Et les gaz à effet de serre ??
    C’est vrai que le photo-voltaïque n’en est qu’à ses débuts..

  2. bonjour j’aimerai savoir l’entreprise qui sera responsable de la construction et de la production de l’énergie dans ce site à owendo

  3. Tchenko dit :

    Attention…Les gens là nous mentent beaucoup…

  4. Ami dit :

    L’entreprise en charge de la construction, c’est Wärtsilä. C’est un fabricant constructeur.
    Ils ne sont pas connus pour être très généreux, leur staff interne/expatrié n’est même pas bien payé.

    Bonne chance.

Poster un commentaire