HABANA

A 3 jours du démarrage de la CAN, les journalistes gabonais ne savent toujours pas qui sera accrédité et qui ne le sera pas

A trois jours du lancement officiel de la 28e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN-Orange 2012) Gabon-guinée équatoriale, certains hommes de médias nationaux sont toujours sans accréditation, ce fameux document qui donne droit à la couverture médiatique du plus grand évènement sportif jamais abrité par le pays des Panthères.

Le calvaire se poursuit pour les journalistes gabonais qui doivent couvrir la phase finale de la CAN 2012 et qui jusqu’alors attendent un « miracle » de la part des responsables du Centre de délivrance des accréditations, qui, depuis le 10 janvier dernier, les balade sous prétexte que la délivrance du fameux document n’était pas encore possible du fait des problèmes de connexion enregistrés au niveau du réseau internet de Gabon Télécom, alors que la base de données de la CAF est déjà disponible.

A trois jours donc du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-Orange 2012) Gabon-Guinée équatoriale, les hommes de presse gabonais ne sont pas encore entré en possession des «accréditations médias» dont la délivrance, selon le chronogramme de la CAF devait commencer officiellement le 10 janvier dernier.

«Les accréditations sont données par la Confédération africaine de football (CAF) depuis le Caire, capitale de l’Egypte où se trouve le siège de l’institution», répète-t-on au niveau du centre délivrance des accréditations.

«Pourtant les accréditations se font sur présentation de la lettre de confirmation d’accréditation de la CAF. Elle s’effectue en moins de 5 minutes», précisent les connaisseurs.

Selon un confrère de la place, la CAF ne lui a accordé que 5 accréditations sur les 10 sollicités, une situation qui laisse croire que l’instance dirigeante du football africain ne délivre que la moitié des demandes introduites par les médias pour a couverture de cette évènement.

Selon le Comité d’organisation de la CAN (COCAN) Gabon, plus de 650 journalistes seront accrédités pour couvrir la compétition. Pour les médias gabonais, il existerait 150 accréditations qui leur permettront de couvrir l’évènement sportif le plus important, à ce jour, de l’histoire du pays. Selon cette organisation, les opérations d’accréditation prendront fin le 20 janvier prochain. Vivement que tout revienne dans l’ordre.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire