" " Gabon | Covid-19 : les vaccinés bientôt rappelés pour une 3e dose | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

À la faveur d’une réunion du comité de pilotage chargé de la lutte et de la riposte contre le coronavirus ce mardi 4 janvier, sur les instructions du chef de l’Etat, la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda a informé le ministre de la Santé et le Copil du démarrage imminent d’une nouvelle phase de la campagne nationale de vaccination visant notamment à administrer une 3e dose aux personnes vaccinées.

Le Gabon va lancer une campagne de rappel pour la 3e dose de vaccin contre le Covid-19. © Hakan Nural/Unsplash

 

La survenue de la 4e vague de l’épidémie et la présence sur le territoire national du variant Omicron y sont pour beaucoup. Le gouvernement a annoncé ce mardi le lancement dans les prochaines heures d’une nouvelle phase de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19. C’était, selon Dr Guy Patrick Obiang Ndong, une des principales orientations de la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda au cours de la première réunion du Copil de l’année.

«Jusque-là nous avions un schéma vaccinal avec deux doses, mais sur les très hautes instructions du président de la République, Madame la Première ministre nous a informés qu’il fallait rapidement que nous puissions envisager le démarrage de cette 3e dose», confirme le ministre de la Santé qui précise qu’il s’agit d’une dose de rappel censée renforcer les deux premières.

Les personnes jugées à risque parmi lesquelles celles présentant des comorbidités (hypertension, diabète, etc.), les plus âgées et celles au contact des malades sont priorisées par cette opération de rappel. Les personnes ayant choisi le vaccin Johnson & Johnson ne seraient pas concernées par ce rappel.

 

 
GR
 

2 Commentaires

  1. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Admettons. Si j’ai mes 2 doses issues du vaccin SINOPHARM, dois je me faire rappeler avec le même vaccin ou un autre ? Amen.

  2. Jada dit :

    Donc le PM est devenu comité d’éthique scientifique. C’est désormais sous sa haute instruction que la population recevra une 3e dose, dite dose de rappel. La communauté scientifique de ce pays doit se prononcer

Poster un commentaire