mdas

S’inscrivant dans la synergie nationale pour un retour à la vie normale, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a procédé, ce mardi 19 octobre, au lancement de sa campagne de vaccination anti-Covid-19. La cérémonie inaugurale s’est déroulée au Centre d’action sanitaire et sociale Gisèle Ayoune, en présence de Prisca Koho Nlend et Guy Patrick Obiang Ndong, respectivement ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Les officiels lors du lancement de la campagne de vaccination CNSS. © Gabonreview

 

C’est dans le cadre d’un partenariat tissé entre les ministères des Affaires Sociales et de la Santé que la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a lancé, très tôt ce mardi 19 octobre, une campagne de vaccination anti-Covid19. Pour cette croisade vaccinale, la CNSS met, à la disposition des populations, ses différents démembrements à travers le pays afin d’intensifier l’opération de vaccination lancée par les autorités gabonaises il y a sept mois environ.

Deux moments de l’opération de lancement de la campagne vaccinale de la CNSS. © Gabonreview

«L’ajout de cette mesure préventive aux activités menées par le SMUR depuis le début de la pandémie s’aligne à la politique du Chef de l’Etat, en matière  de lutte contre la propagation de la Covid-19 et de ses différents variant», a souligné  Patrick Ossi Okori, le directeur général de la CNSS, lors du lancement de l’opération. Il a encouragé les populations à se faire vacciner, pour retrouver le cour normal de «nos vies».

«C’est possible de sauver nos vies et de celles de ceux que nous aimons. Aujourd’hui, la fin de cette pandémie et le retour progressif à une vie sont possible grâce à la vaccination. Alors vaccinons-nous», a exhorté le directeur général de la CNSS.

L’objectif de cette opération, a indiqué la ministre des Affaires Sociales, Prisca Koho Nlend, est d’atteindre plus de 60% de la population vaccinée à travers tout le pays. Car, a indiqué le membre du gouvernement, «le virus ne choisit pas (…) Les populations sont donc priées de prendre d’assaut les différents sites de la CNSS».

Selon Guy Patrick Obiang Ndong, le ministre de la Santé, le Gabon compte actuellement 60 sites de vaccinations. Avec la mise à contribution des infrastructures de la CNSS, le gouvernement peut désormais comptabiliser 113 sites de vaccination. Seuls les vaccins Johnson & Johnson, Sinopharm et Pfizer sont inoculés au Gabon, n’a pas manqué de rappeler le patron de la Santé.

Dans le cadre de la campagne pilotée par la CNSS, seuls les centres médicaux sociaux et d’actions sanitaires, véritablement appropriés, sont mis à contribution. Pour le lancement de cette campagne, quelques volontaires se sont prêtés à l’opération.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire