mdas

 

Le ministre des Sports a annoncé, le 22 septembre à Libreville, la création d’une Ligue nationale de football féminin (LNFF). Selon Franck Nguema, la nouvelle instance sera chargée d’organiser un championnat national de football féminin regroupant 12 clubs.

Franck Nguema pendant sa déclaration, le 22 septembre 2022, à Libreville. © Gabonreview

 

Quelque peu marginalisé, le football féminin va pouvoir désormais regarder son penchant masculin dans les yeux. À la faveur d’une rencontre avec les présidents de clubs, le 22 septembre à Libreville, le ministre des Sports a annoncé la création de la Ligue nationale de football féminin (LNFF), en droite ligne avec la promotion du sport féminin souhaitée par les plus hautes autorités.

Créée par arrêté du ministère des Sports du 12 septembre 2022, la LNFF est dotée de l’autonomie juridique, administrative, technique, financière et sportive. «La ligue nationale de football féminin est chargée d’organiser, de gérer et de coordonner le championnat de première et de deuxième division», a précisé le ministre des Sports. «La LNFF est affiliée à la Fegafoot qui est chargée de sa mise en place au plus tard le 31 octobre 2022», a ajouté Franck Nguema.

La création de la LFFF implique l’organisation d’un championnat dont la première édition se tiendra de janvier à juin 2023, en raison de la Coupe du Monde du 20 novembre au 18 décembre prochain. «La LNFF bénéficiera de l’accompagnement multiforme de l’État pendant sa phase pilote de 3 à 5 ans. Le championnat de football féminin de première division est un championnat amateur en poule unique de 12 clubs, de 22 journées sur l’ensemble du territoire qui s’appuiera sur les équipes féminines desdits clubs de National Foot de D1 et D2 qui existent déjà, et de deux autres clubs qui se rapprocheront le plus des exigences des cahiers de charges», a détaillé le ministre des Sports.

Pas de salaire pour les joueuses

Un championnat amateur implique que les filles ne seront pas payées. Cependant, les dépenses inhérentes aux déplacement, logement et alimentation seront prises en charge par l’État. «Il est à noter que pour la saison sportive 2023/2024, la LNFF organisera un championnat de première et deuxième division. La deuxième division dont la formule sera identique à celle de la première division sera constituée de 12 clubs dont dix issus du championnat provincial, et les deux clubs relégués de la première division», a précisé Franck Nguema.

Le cap ainsi fixé, il revient désormais aux acteurs du football national de jouer leur partition, avec le concours de l’Etat, pour garantir le succès de la LNFF. «Il vous revient donc de travailler en bonne intelligence et pour l’intérêt général en mettant de côté les égaux et les intérêts personnels, qui souvent mettent à mal la bonne marche du football national. Je vous remercie», a conclu le ministre des Sports.

 

 
GR
 

3 Commentaires

  1. […] Gabon : Création d’une Ligue nationale de football féminin est apparu en premier sur Gabonreview.com | Actualité du Gabon […]

  2. MBOUMA Remy dit :

    vous n’arrivez pas à payer les hommes et vous voulez faire pour les femmes ????!!!

Poster un commentaire