mdas

 

Casimir Oye Mba est décédé à Paris, en France, dans la nuit du 15 au 16 septembre. Le vice-président de l’Union nationale (UN, opposition) a été emporté à l’âge de 79 ans, par une forme sévère du terrible virus, contre lequel il luttait depuis plusieurs jours.

Casimir Oye Mba est décédé à Paris, en France, dans la nuit du 15 au 16 septembre 2021, des suites du Covid-19. © D.R.

 

Nouvelle tragédie dans les rangs de l’Union nationale (UN, opposition). Le parti politique vient de perdre un de ses illustres dirigeants en la personne de Casimir Oye Mba. Le vice-président de l’UN est décédé dans la nuit du 15 au 16 septembre à l’hôpital Paris Saint-Joseph, dans le 15e arrondissement de Paris, en France, où il a été admis depuis cinq jours pour cause de Covid-19. L’illustre disparu luttait contre une forme sévère du terrible virus, d’abord à la polyclinique Chambrier à Libreville, avant d’être évacué en France où il a finalement rendu l’âme.

L’annonce du décès de l’ancien Premier ministre et ancien gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a eu l’effet d’une bombe au sein de l’UN, plongée dans la profonde tristesse. «Notre pays vient de passer à côté de quelque chose», a déploré le commissaire national en charge du Budget au sein de l’UN, joint au téléphone par la rédaction. La voix pleine d’émotion, le cadre de l’UN en est profédement convaincu : «Notre pays a loupé quelque chose avec cet homme, pour l’avoir côtoyé pendant ces douze dernière années», a insisté Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, qui a assuré que la mémoire de l’ancien leader du parti sera honorée «comme il se doit».

La disparition du Casimir Oye Mba, à l’âge de 79 ans, est le second en l’espace de quelques jours au sein de l’UN. Le 14 septembre, le parti a déploré la perte de Marie-Agnès Koumba, cadre de la formation politique, elle aussi emporté par le terrible virus.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Condoléances à la famille. Paix à ton âme petit frère. Je reconnais que tu as beaucoup fait pour le Gabon. Ton obstacle, comme pour la plupart des autres premiers ministres était ces Bongo. Que Nzame te protège.

  2. Nicolas AMVAME dit :

    Malgré les vicissitudes de nos pays, c’est un personnage (un compatriote) qui me laissera à jamais un très bon souvenir. Le souvenir d’un homme simple et posé, malgré les Hautes Fonctions. Sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

  3. Jean .jacques dit :

    Serge trouve le responsable de cette mort avec ta haine qui.ne te donnera rien et rien.Dans ta tête tu diras q c’est le pouvoir?en oubliant le mal q ce type a causé pour certains.Quand il était PM.

Poster un commentaire