HABANA

 

 

L’association G25 a cédé le 8 juillet à l’Etat gabonais, le Complexe culturel «Odzambogha» de Zok et les sculptures de la cité écologique Edock City, tous basés dans la ville de Mitzic, dans la province du Woleu-Ntem.

Présentation des biens offerts à l’Etat gabonais par l’association Gabon 2025. © D.R.

 

A la faveur d’une audience que lui a accordée le ministre de la Culture, Michel Menga M’Essono, le président d’honneur de l’association G25, le Dr Andrew Gwodog, a officialisé la cession à l’Etat du Complexe culturel «Odzambogha» de Zok et les sculptures de la cité écologique Edock City, dans la ville de Mitzic, représentant les masques Ekang.

Remise des documents de cession du Complexe culturel « Odzambogha» de Zok et les sculptures de la cité écologique Edock City, au ministre de la Culture Michel Menga M’Essono. © D.R.

L’objectif de celui que l’on qualifie d’amoureux et de passionné de l’art et de la culture, à travers cet investissement, est de faire de la ville de Mtzic un pôle touristique, gage de création d’emplois et de développement économique, tout en valorisant la richesse artistique et culturelle du Gabon. «C’est ma façon de contribuer à l’ambition du président de la République Ali Bongo Ondimba, de porter haut le développement de la jeunesse de manière à construire le goût de l’étude, de l’effort et le sens de la civilité sans discrimination ni exclusion» a expliqué Andrew Gwodog.

Le Complexe culturel d’Odzambogha, situé en plein cœur de la ville de Mitzic et érigé sur une superficie de 2000 m2, comprend une bibliothèque dotée de plus de 1000 livres, une salle multimédia, un parc à jeu pour les tous petits, une salle de fête, un salon VIP, une salle de réunion, des bureaux, une galerie marchande, une tribune officielle de 300 places, des bancs publics et des blocs de toilette.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire