TATIE

Les consommateurs de la viande de brousse ont de quoi se réjouir. Le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, Lee White, a récemment autorisé la chasse de la gazelle, du hérisson et du porc-épic. L’arrêté pris pour la circonstance a été signé le 4 novembre dernier.

La chasse de la gazelle, du hérisson et du porc-épic autorisées pendant la fermeture de la chasse du 15 novembre 2020 au 15 mars 2021. © D.R.

 

Du 15 septembre au 15 mars 2021, la chasse sera interdite sur le territoire gabonais. Cependant, le gouvernement a fait une exception sur trois espèces. Le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’Affectation des terres, Lee White, a en effet pris un arrêté, le 4 novembre dernier, autorisant la chasse et la commercialisation de la gazelle, du hérisson et du porc-épic.

Depuis 1994,  la chasse est interdite pour toutes les espèces pendant la période de fermeture de la chasse. Cette année, c’est donc une exception. Les Consommateurs de la viande de brousse pourraient ainsi se rabattre sur ces trois espèces, également très prisées. Bien plus, c’est une bouffé d’oxygène pour les personnes vivant de la chasse.

«Bien que nous mettions en place plusieurs mesures de précaution, surtout en cette période de pandémie, il est important de penser aux Gabonais qui dépendent de la consommation de ces viandes de brousse», a fait savoir le Pr Lee White. Selon ce dernier, «aujourd’hui, ces trois espèces peuvent être exploitées, car selon plusieurs études elles n’ont pas de période de reproduction, résistent à la chasse, font partie des espèces les plus présentes sur les marchés, et sont connues comme ne transmettant pas de maladie à l’homme».

 
GR
 

2 Commentaires

  1. diogene dit :

    Avec son fusil en main , au fin fond de la forêt, qui peut croire que le chasseur reviendra bredouille parce qu’il n’a rencontré que des espèces interdites ?

  2. Ikobey dit :

    Espérons que le prochain « corona virus » ne soit pas gabonais !

Poster un commentaire