HABANA

 

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) annonce à ses clients qui détiennent des factures impayées qu’elle déclenche une vaste opération de recouvrement des créances à compter du 5 juillet 2021.

La SEEG invite ses abonnés en situation irrégulière à s’acquitter très rapidement de leurs factures. © SEEG

 

Privée d’une bonne partie de ses ressources, du fait des créances accumulées de ses clients, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a décidé de lancer à compter du 5 juillet une opération de recouvrement des impayés sur l’ensemble du territoire national.

Dans un communiqué publié sur son site Internet, la société invite ses abonnés se trouvant dans cette situation irrégulière à s’acquitter très rapidement de leurs factures afin d’éviter toute action de coercition. «Les clients débiteurs sont invités à régulariser leur situation par le règlement de leurs arriérés auprès des agences commerciales ou par le service Mobilfacture SEEG (paiement des factures SEEG via Airtelmoney, Moovafrica ou Bgfimobile», indique un communiqué de la société.

Elle assure qu’elle mènera des actions qui pourraient conduire à la suspension des fournitures des clients débiteurs, conformément aux règlements et procédures en vigueur. «La SEEG remercie sa clientèle de sa bonne compréhension».

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire