GR

L’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf), grâce aux solutions apportées par le numérique, œuvre pour la modernisation de l’administration publique. Elle vient de développer la plateforme E-Solde, destinée à faciliter le quotidien des agents publics.

L’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf) annonce avoir développé la plateforme E-Solde au profit des agents publics. © Facebook/aninf.ga

 

L’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf) a annoncé, le 19 mai, avoir développé une plateforme baptisée E-Solde, qui sera mise à la disposition des agents publics pour leurs besoins. «Afin d’assister l’Etat dans sa démarche de dématérialisation des actes administratifs, nous avons développé la plateforme E-Solde qui consiste à faciliter le quotidien des agents publics» assure l’Aninf.

Selon l’Agence, ces derniers ont directement accès en ligne à leurs bulletins blancs, leur solde, aux informations relatives à leur carrière administrative, leurs prestations familiales, etc. «La généralisation de cet outil, déjà fonctionnel dans nos services, à l’ensemble de l’administration est en attente de l’autorisation des autorités compétentes», a indiqué ce bras séculier de l’Etat dans la mise en œuvre du «Gabon numérique».

La généralisation de cet outil à l’ensemble de l’administration permettra, selon l’Aninf, une réduction significative de l’utilisation du papier pour l’impression des actes administratifs, une diminution considérable des coûts de mises à disposition des actes administratifs (consommables), de faciliter l’accès à l’information (suppression des files d’attente dans les guichets) et de soutenir la politique de développement durable (impact environnemental). Avec cette plateforme, c’est la dématérialisation des procédures administratives qui est en marche, un jalon de plus dans le vaste chantier de modernisation des services publics.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Libra21 dit :

    Quand c’est bien il faut aussi le reconnaître. Félicitations pour le développement de cet outil. Il viendra en effet régler de réels problèmes (Impact environnemental, gestion des coûts, prise en charge des usagers du service public par des délais réduits,…).

    Encore bravo!

  2. moundounga dit :

    Bjr. Ah le covid-19 merci pour autant d’initiatives qui s’avèrent ô combien salutaires pour nous. Bravo donc à l’ANINF. C’est vrai quand c’est bien il faut dire 3 bravos. maintenant il faille s’interroger sur la maintenance d’un tel outil qui requiert vraiment un renforcement des capacités permanet des agents en charge d’animer cette dynamique et de qualité de l’outil d’exploitation. ne faisons pas la fine bouche, c’est bien!!!Amen.

  3. Arhiel-Moore dit :

    Recevez toutes mes félicitations pour cette nouvelle plate-forme qui devra voir le jours très bientôt.
    Espérant que les autorités concernées ne prennent plus de temps dans le retour en réponse.

    Nous restons confiant de son lancement officiel,dès juin.

Poster un commentaire