TATIE

 

Rotary Club Libreville Centre a offert, le 19 novembre, au Programme élargi de vaccination du ministère de la Santé, 500 carnets de vaccination dans le but d’encourager, à leur façon, la vaccination de routine, fondamentale pour garantir aux enfants une protection vaccinale complète et être ainsi protégés notamment contre la poliomyélite.

500 carnets de vaccination remis par le Rotary Club Libreville Centre au Programme élargi de vaccination du ministère de la Santé, dans le cadre de la lutte contre la Poliomyélite. © Gabonreview

 

Organisation caritative dont la vocation est de venir en aide aux personnes en détresse sociale, le Rotary Club Libreville Centre a offert, le 19 novembre, au Programme élargi de vaccination du ministère de la Santé, situé à l’hôpital spécialisé de Nkembo, dans le 2e arrondissement de Libreville, 500 carnets de vaccination destinés aux mères et enfants. Un outil devant leur permettre de suivre leur rythme de vaccination, notamment en ce qui concerne les actions menées dans le cadre de la lutte contre la poliomyélite.

En effet, le geste posé par le Rotary Club Libreville Centre s’inscrit dans le cadre de l’action menée, au niveau mondial, par les 1,2 millions de Rotariens, le 24 octobre dernier, décrétée Journée mondiale de lutte contre la polio. Les membres du club Rotary rappellent que cette action contribue à maintenir le Gabon indemne de la polio et donc de contribuer à son éradication dans le monde. D’où ce don de 500 carnets de vaccination.

© Gabonreview

«Aujourd’hui nous sommes venus vous remettre ces carnets de vaccination mère et enfant parce que nous savons que le Gabon est exempte de polio depuis 2017, mais la maladie circule. Il suffit donc que l’enfant rate un moment de vaccination pour être à nouveau contaminé. C’est pour cela que nous vous donnons ces carnets, parce que tout le monde n’est pas en mesure d’en acheter, pour donner gratuitement aux mamans afin qu’elles puissent suivre les vaccins de leurs enfants», a déclaré l’un des responsables du Rotary Club Libreville Centre, Gertrude Malalou, lors de la remise des 500 carnets au chef de la Base épidémiologique de Libreville et Owendo.

Les carnets seront distribués dans les centres de santé et hôpitaux où le besoin se fera sentir. D’où la satisfaction du chef de la Base épidémiologique de Libreville et Owendo. «Je tiens à remercier le Rotary Club Libreville Centre au nom de toutes les régions sanitaires du Gabon. Parce qu’il faut dire que ces carnets, qui nous sont remis ce jour, ne sont pas seulement pour la région de Libreville et Owendo, mais c’est pour les 10 régions sanitaires du Gabon», a affirmé Francisca Ibongui.

Selon elle, cette dotation «tombe à point nommé parce qu’il faut reconnaître que ce ne sont pas tous les ménages, toutes les familles qui ont la possibilité d’avoir un carnet, surtout que depuis un temps, le ministère de la Santé a mis en place ces carnets mère et enfant».

L’éradication du virus de la poliomyélite appelle à rester vigilant et impose aux familles de continuer à faire vacciner leurs enfants (vaccination de routine) pour éviter une résurgence de cette maladie. Et grâce aux efforts du Rotary et de ses partenaires, près de 19 millions de personnes peuvent aujourd’hui marcher au lieu de souffrir de paralysie, et plus de 1,5 million de décès ont été évités.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire