mdas

 

Le mérite et l’excellence ont été célébrés au siège de la Société d’énergie et d’eau du Gabon, le 30 septembre dernier, à l’occasion de la remise de la «Bourse d’excellence Roland Serge Ndong, édition 2022», aux agents des agents ayant obtenu les 5 meilleures au 1er tour du baccalauréat session 2022.

Photo de famille de la cérémonie de remise de chèques de la «Bourse d’excellence Roland Serge Ndong, édition 2022».© Gabonreview

 

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a, le 30 septembre dernier, récompensé l’abnégation, le sérieux et l’assiduité de cinq enfants de ses agents ayant obtenu les meilleures moyennes au premier tour du baccalauréat session 2022. Il s’agit de la remise d’un chèque d’une valeur de 3 millions de francs CFA par allocataire. Un encouragement de l’entreprise pour ces sujets ayant obtenu des moyennes comprises entre 18,09/20 et 12,04/20.

Les élèves distingués au cours de cette édition de la bourse d’excellence Roland Serge Ndong sont : Daniel Yvan Massila Akendengué avec une moyenne de (18,09/20) ; Camilla Claude Mindziba (14,35/20) ; Terry Erica Ntsame Obounou (13,96/20) ; Loïc Christopher Mondjo Mondjo (12,17/20) et Nerica Suzie Nzambie Mbourou (12,04/20). À travers cette action, la SEEG matérialise une fois de plus son élan de soutien à toutes les actions orientées vers la culture du mérite et de l’excellence.

«À vous chers lauréats, recevez toutes nos félicitations et nos vœux de réussite pour la suite de vos différents parcours académiques. Les efforts que vous avez consacrés au travail seront toujours profitables à vous-même, votre énergie doit être orientée dans le sens de la performance. Toutefois, comme un joueur d’échecs, il faut déjà penser au coup suivant», a déclaré le directeur général de la SEEG, Gustave Aimé Mayi, invitant les parents à continuer à impacter positivement l’environnement de leurs enfants, de telle sorte qu’ils soient demain, de véritables acteurs du développement du Gabon.

En effet, la SEEG, à travers la mise en place de cette initiative depuis 2016, entend promouvoir l’excellence l’émulation au sein des foyers de ses agents. «C’est l’occasion pour moi de témoigner le mérite et la reconnaissance d’un important travail accompli avec endurance, conscience et dévouement, couronné aujourd’hui par ces bourses d’études que vous recevez des mains du directeur général de la SEEG», a souligné, Eric Obounou, au nom des parents des bénéficiaires, non sans exprimer à la SEEG, l’infinie reconnaissance et la profonde gratitude des agents de cette boîte, pour cet accompagnement moral et financier.

«Monsieur le directeur, la générosité de votre entreprise est essentielle, car elle va au-delà des sommes octroyées sous la forme des bourses d’études. Votre appui représente pour les parents que nous sommes une invitation à continuer sans relâche à viser l’excellence pour nos enfants, non pas dans un esprit de compétition, mais dans un esprit de réussite», a témoigné Eric Obounou à l’endroit de Gustave Aimé Mayi.

En cinq éditions, ce sont 25 bacheliers qui ont bénéficié de cette allocation d’étude. Cela représente près de 75 millions de francs CFA, déjà mobilisés par l’entreprise pour soulager ses agents de faire face aux dépenses liées à la scolarité de leurs enfants.

 

 
GR
 

1 Commentaire

  1. JB dit :

    Bsr et merci de me faire connaître le libellé de la rubrique comptable dans laquelle ils vont imputer cette charge.

Poster un commentaire