GR

Conscient de ce que l’homme de 27 ans testé positif au Covid-19 a pu contaminer des personnes de son entourage depuis l’apparition des symptômes de la maladie, le gouvernement dit rechercher activement tous ceux ayant été en contact avec lui.

C’est à l’hôpital des instructions des Armées Omar Bongo Ondimba de Libreville que le cas index du Covid-19 est pris en charge. © D.R.

 

Le gouvernement gabonais a annoncé dans la nuit du 12 au 13 mars avoir enregistré un premier cas positif au Covid-19 dans le pays. Le cas index (patient zéro), un Gabonais âgé de 27 ans, est arrivé le 8 mars à Libreville après avoir séjourné quelque temps à Bordeaux, en France.

Si les autorités gabonaises soutiennent que ce compatriote ne faisait pas partie des cas suspects enregistrés ces dernières semaines à l’aéroport international Léon Mba, d’autant plus qu’«il a été thermo flashé et ne présentait aucun symptôme», une note du patron du Système des Nations unies au Gabon envoyée aux agents, révèle que c’est le 10 mars à son domicile, soit deux jours après, que celui-ci a commencé à se plaindre de toux, de maux de gorge et de gêne respiratoire. Avant son admission à l’hôpital des instructions des Armées Omar Bongo Ondimba où il a été mis en isolement le 11 mars, le malade a donc été en contact avec les membres de sa famille et d’autres proches après l’apparition de ces symptômes. Selon la note de Stephen Jackson, c’est d’ailleurs le père de ce compatriote qui a alerté le comité de coordination de la riposte par l’entremise du numéro vert 1410.

Conscient du risque de propagation de la maladie dans la capitale et dans le pays, le gouvernement dit avoir lancé, dès le 12 mars, une procédure d’identification des personnes contacts liées au cas index. Le gouvernement informe par ailleurs que l’état de santé du patient s’améliore progressivement.

Après le Cameroun et la République démocratique du Congo, le Gabon devient donc le troisième pays de l’Afrique centrale à être touché par la pandémie du Covid-19. Les autorités invitent toutefois les populations «à faire preuve de vigilance, à ne pas céder à la panique et à pratiquer les mesures d’hygiène recommandées».

 
GR
 

4 Commentaires

  1. Obe dit :

    Il faut stopper tous les vols en provenance D’Asie et d’Europe. Quand l’oreille droite démange faut pas chipoter en tentant de la gratter avec le pied gauche. Il faut directe utiliser la main droite !

  2. Mezzah dit :

    J’espère que ses émergents de merde vont avoir les couilles pour stopper tous les vols en provenance de la France.

  3. BIBORA dit :

    Je ne reside qu’à l’intérieur du pays et je n’ai jamais pris d’avion de ma vie pourtant j’ai attrapé le corona virus peu avant fin Février avant de contaminer un des membres de la maison.

    J’avais les mêmes symptomes et j’avais réalisé que j’étais atteint sans pouvoir me rendre à l’hopital. j’avais adopté la cure à l’eau chaude matin midi et soir.

    Quand j’entends dire que le Gabon est le 3e pays en Afrique Centrale!

    Heureusement que je suis un Africain et la toride chaleur du village a certainement été un remède efficace pour mon salut.

    Ne pensez pas que le Gabon ne se limite qu’à Libreville SVP.
    Il y a plusieurs cas ignorés en province.

    Merci!

  4. Never65 dit :

    Vraiment foutaise! Le vol à été signalé bien avant son atterrissage à Lbv! Ils sont restés kom daB sans aucune réaction. Vous parler de membres de sa famille? Mais les gens ki ont pris le même vol? Les Douaniers ki mettent leurs mains dans les valises des gens! Les personnes rencontrées en chemin! Les voisins et les gens de passage avez vous les moyens de les retrouver? On ne joues pas ainsi avec la vie des citoyens très chers « soit disant autorités » c’est vous les premiers responsables.

Poster un commentaire