HABANA

 

Le stade de l’Amitié a été aménagé pour accueillir un ‘’vaccinaudrome’’. D’une capacité de 500 vaccinations journalières, le site est dédié à la lutte contre les grandes pandémies.

Dédié à la lutte contre les grandes pandémies, le vaccinaudrome a lancé ses activités le 27 juillet 2021. © D.R.

 

En vue de lutter efficacement contre les grandes pandémies, le Gabon s’est doté d’un outil dédié. Situé dans la commune d’Akanda, le stade de l’Amitié a été transformé en ‘’vaccinaudrome’’, un site capable d’accueillir le plus grand nombre pour une vaccination de masse qui a lancé ses activités le 27 juillet.

«Nous sommes sur le site du vaccinaudrome où nous avons pu mettre en place une capacité de 500 vaccinations journalières. L’espace étant conséquent, nous avons pu installer des postes de vaccination, salles d’observation et différents postes de prise de paramètres», a expliqué le Dr Karl Oky Ibinda sur Gabon 1re. «Il peut recevoir 10 personnes en même temps, en observer 25 en temps réel en moins d’une minute. C’est ça la différence entre un vaccinaudrome et les autres sites», a ajouté le médecin.

Dans le cas d’espèce, le site sert à la lutte contre le Covid-19. 19 infirmières et 10 médecins y exercent. La personne désireuse de se faire vacciner peut s’y rendre sans prise préalable de rendez-vous. Dans le cadre de la lutte contre la crise sanitaire, le Gabon dispose désormais de 25 sites de vaccination, une unité mobile et un ‘’vaccinaudrome’’.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. diogene dit :

    Et pour le transport ?

    Pour une vaccination de masse au Gabongo, il faut aller vers les populations.

  2. Ponce Pilate dit :

    Il n’ y a que 64 cas actifs dans tous le Gabon actuellement même la diarrhée a plus de cas actifs.
    Et le virus Delta est plus contagieux et moins virulent , laissez donc l’immunité naturelle collective se faire.

Poster un commentaire