" " Gabon : L’Union nationale lance une campagne nationale d’adhésion | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

A l’occasion de sa rentrée politique le 8 janvier, l’Union nationale a lancé une grande campagne d’adhésion. Le parti veut renforcer ses effectifs pour mieux se reconstruire, se positionner sur l’échiquier national et mieux aborder les prochaines échéances électorales.

L’UN veut renforcer ses effectifs pour mieux se reconstruire, se positionner sur l’échiquier national et mieux aborder les prochaines échéances électorales. © D.R.

 

Face au défi qui se présente à l’Union nationale(UN), la présidente du parti, Paulette Missambo, a lancé une campagne nationale d’adhésion le 8 janvier à Libreville, à l’occasion de la rentrée politique de l’UN. Celle-ci va s’effectuer sur l’ensemble du pays, à travers les organes locaux mais également à travers une plate-forme Internet.

«Nous sommes l’Union Nationale. Nous militons pour un Gabon pour tous ! Le 14 février 2010 au Noé Palace, à l’occasion du lancement des activités de notre Parti, André Mba Obame affirmait : Il faut porter nos idées au pouvoir. Il faut qu’elles puissent être mises en œuvre le plus vite. C’est essentiel et vital pour l’avenir de notre peuple.  Nous devons nous réapproprier cet impératif. Nous le ferons en allant à la rencontre de nos compatriotes dans les quartiers de nos villes et dans les villages de nos départements. Nous le ferons en étant plus nombreux, en intégrant dans nos rangs tous les compatriotes qui partagent notre idéal d’un Gabon pour tous », a affirmé Paulette Missambo.

L’objectif affiché est de rassembler et de reconstruire ce parti de l’opposition qui milite pour un «Gabon pour tous !». «Nous invitons les compatriotes à venir massivement adhérer à l’Union nationale. J’attends des responsables de nos organes de base qu’ils soient au rendez-vous de la sensibilisation, de la conscientisation et de la mobilisation afin que nous parvenions à cet objectif commun : l’implantation du parti sur l’ensemble du territoire », a poursuivi Paulette Missambo.

Cette opération vise à renforcer les effectifs du parti  pour lui permettre de mieux se reconstruire, se positionner sur l’échiquier national et mieux aborder les prochaines échéances électorales. «Pour mettre notre parti en ordre de bataille, nous devons renforcer son unité, poursuivre son implantation sur l’ensemble du territoire et au sein de la diaspora, conforter son leadership auprès de nos concitoyens. Mettre le parti en ordre de bataille, c’est aussi, et j’y veillerai personnellement, faire régner la discipline dans nos rangs. Par sa structuration, notre parti permet à chaque militante et à chaque militant d’afficher ses ambitions. Il donne un espace de libre expression à tous, dans le cadre bien compris de ses organes. Les attaques ad hominem et autres pratiques qui visent à écorner l’image de notre parti ou à nuire à son unité ne peuvent perdurer. Chacun de nous doit comprendre que ces méthodes ne se justifient pas, comme elles ne se sont jamais justifiées. Chacun de nous doit comprendre qu’il est impératif et urgent pour l’Union Nationale de rassembler, se rassembler, se réorganiser et se réimplanter», a souligné la présidente du parti.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire