" " Gabon : Nkoghe Bekale dément être promoteur et investisseur dans la cryptomonnaie | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

Dans un communiqué publié le 7 mai, le cabinet de Julien Nkoghe Bekale a apporté un démenti formel au sujet d’une interview circulant depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Dans cet entretien, l’ancien Premier ministre affirmerait être un promoteur et investisseur dans la cryptomonnaie. «Cette interview qui circule est un montage de pièce réalisée par des personnes aux desseins inavoués (…) Le Premier ministre n’est ni de près ni de loin concerné par la cryptomonnaie», a affirmé le Cabinet de l’ancien chef du gouvernement.

Au sujet d’une prétendue interview dans laquelle il affirmerait être un promoteur et investisseur dans la cryptomonnaie, Julien Nkoghe Bekale a indiqué, le 7 mai 2022, qu’il s’agissait d’«un montage de pièce réalisée par des personnes aux desseins inavoués». © Montage I Gabonreview

 

Présenté comme un promoteur et investisseur dans la cryptomonnaie à travers une interview largement relayée sur les réseaux sociaux, principalement Facebook, Julien Nkoghe Bekale livre sa part de vérité. Dans un communiqué paru dans L’Union du 7 mai, le cabinet de l’ancien Premier ministre est catégorique : cette interview n’a jamais eu lieu. «Cette interview qui circule est un montage de pièce réalisée par des personnes, aux desseins inavoués, qui ont créé des faux comptes et faux profils au nom de l’ancien Premier ministre», a insisté le cabinet.

Encore appelées crypto-actifs, les cryptomonnaies sont des actifs numériques virtuels qui reposent sur la technologie de la blockchain (chaine de bloc) à travers un registre décentralisé et un protocole informatique crypté. Un crypto-actif n’est pas une monnaie. Sa valeur se détermine uniquement en fonction de l’offre et de la demande. Les crypto-actifs ne reposent pas sur un tiers de confiance, comme une banque centrale pour une monnaie.

«Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale n’est ni de près ni de loin concerné par la cryptomonnaie qui, du reste, n’est pas reconnue par les autorités monétaires nationales et n’a pas cours légal au Gabon», a insisté le cabinetSur Facebook, on trouve du bon et du mauvais; plusieurs arnaques circulent et chaque jour, des centaines d’utilisateurs se font prendre au piège. La vigilance est donc de rigueur.

«En conséquence, de droit, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale décline toute responsabilité des agissements de ces avatars arnaqueurs et invite officiellement les Gabonaises et Gabonais à ne pas se laisser abuser par ces arnaqueurs», a souligné le cabinet. Par ailleurs, celui-ci se réserve le droit d’ester en justice pour la réputation et l’intégrité morale de Julien Nkoghe Bekale.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Dante dit :

    Le papa là a fini avec la masto online ? Maintenant c’est la crypto.

  2. Likassa dit :

    Le Masto Man en chef! Toujours dans le vol.

Poster un commentaire