HABANA

 

Six semaines après le précédent ayant nécessité la suspension momentanée du trafic ferroviaire, la direction générale de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) informe qu’un nouveau déraillement de train minéralier est survenu ce jeudi 22 avril entre les gares d’Oyan et Mbel. Aucune perte en vie humaine n’est déplorée.

le train minéralier n°1470 a déraillé ce 22 avril 2021 entre les gares d’Oyan et Mbel. © Setrag

 

Nouvelle frayeur sur la voie ferrée gabonaise. Ce jeudi aux environs de 7 heures, un nouvel incident impliquant un train minéralier, le n°1470, est survenu entre les gares d’Oyan et Mbel, informe la direction générale de Setrag. Le déraillement n’aurait fait aucune victime humaine.

Seulement, l’exploitant du Transgabonais prévoit des désagréments auprès des voyageurs et opérateurs économiques usagers de la voie ferrée. D’autant plus que la circulation des trains voyageurs et de marchandises a été interrompue jusqu’au dégagement des rails. La Société informe en effet qu’«une équipe pluridisciplinaire est déployée sur les lieux du déraillement pour organiser une intervention d’urgence».

Si Setrag n’a pas expliqué la raison de ce énième déraillement pour le moins inquiétant, il convient de préciser que celui-ci survient seulement un mois et demi après le précédent. Le 7 mars dernier, en effet, la société avait subi un déraillement d’un de ses trains minéraliers, entre les gares de Ndjolé et Abanga. Là aussi, aucune perte en vie humaine n’avait été déplorée.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. diogene dit :

    Malheureusement il n’y a pas que les trains qui déraillent au Gabongo !

Poster un commentaire