HABANA

 

Ces cinq dernières années, au Gabon, près de 522 000 prestations ont été servies par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) qui interpelle les représentants des travailleurs sur leurs obligations notamment pour les cotisations du 2e trimestre de l’année 2021.

Des assurés devant le siège de la CNSS à Libreville. © D.R.

 

Alors que les opérations relatives au paiement des pensions aux nouveaux droits pour le compte du 1er trimestre 2021 sont effectives depuis le 16 juillet dernier sur l’ensemble du territoire national, la CNSS est déjà repartie à la chasse pour collecter les déclarations et paiements du 2e trimestre de l’année courante. L’objectif de la structure est de parvenir à contenter à temps les bénéficiaires pour en finir avec les longues attentes trop souvent enregistrées, et qui ont plus d’une fois été à l’origine de mouvements d’humeur initiés notamment par les retraités.

Comme pour convaincre les représentants des assurés de satisfaire au plus vite à leur obligation sociale, la CNSS informe ce mercredi 21 juillet dans le quotidien L’Union que durant les 5 dernières années, elle est parvenue à servir 521 967 prestations. Selon la structure, ce service représente un montant global de plus de 371,1 milliards de FCFA.

«Une obligation sociale n’est pas une taxe que l’on peut différer ou ignorer. C’est une partie constitutive de la dignité humaine des assurés gérés par notre institution», tient à rappeler la CNSS.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire